Un international algérien au PSG ?

Plusieurs fois démentie, la rumeur persiste...

par Leo

Depuis mars dernier et l'interruption progressive des compétitions sportives sur tout le Vieux Continent, le football reprend petit à petit ses droits. Le championnat allemand est ainsi déjà de retour, alors que la date de reprise de la Premier League a été dévoilée. En Italie, la Serie A reprendra le 22 juin, date à laquelle les joueurs de l'Hexagone pourront reprendre l'entraînement avec leurs clubs respectifs. Si le championnat a définitivement été arrêté en France, les clubs s'activent en interne pour préparer un mercato qui s'annonce comme à chaque fois passionnant. Déjà évoquée à de nombreuses reprises en France et de l'autre côté des Alpes, la rumeur menant Ismaël Bennacer au PSG prend de plus en plus d'ampleur...

A lire aussi :

De retour à l'entraînement, Ronaldo serait plus fort que jamais !

50 millions pour Bennacer ?

Formé à Arles-Avignon avec qui il joue ses premiers matchs en professionnel lors de la saison 2014-2015, Ismaël Bennacer s'envole rapidement pour Arsenal, avant d'être prêté dans la foulée à Tours. Après un bref passage à Empoli, le joueur de 22 ans est recruté par le Milan AC à l'été 2019. Déjà courtisé par le PSG à l'époque, le milieu de terrain refuse l'offre du club de la capitale et signe en Lombardie pour 16 millions d'euros. Alors qu'il est connu de longue date que le champion de France souhaite se renforcer au milieu, de nombreuses sources affirment que le club parisien a proposé 30 millions d'euros au 7ème de Serie A pour son joueur

La rumeur démentie par les médias italiens

La Gazzetta dello Sport annonce de son côté que le board parisien pourrait proposer une nouvelle offre à hauteur de 50 millions d'euros à Milan. Si l'international algérien serait prêt à rejoindre les Parisiens, le club italien ne souhaiterait pas vendre celui qui a fait 20 apparitions en Serie A cette année selon le journaliste Nicolo Schira. La situation restant assez floue à cette heure, il ne reste plus qu'à attendre pour avoir des éléments de réponse dans ce dossier. Nasser Al-Khelaïfi, qui n'a pas réussi à négocier une baisse des salaires de ses joueurs, peut néanmoins se réjouir avec la signature de l'attaquant argentin Mauro Icardi jusqu'en 2024.

Donne ton avis

Auteur

Leo : (470 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail