R. Westbrook et J. Harden rendent hommage à OutKast [PHOTOS]

Un shooting épique pour GQ !

par Jeune Dauphin

Pendant le break du All-Star Game, Russell Westbrook et James Harden sont passés par les studios de GQ pour un shooting qui a fait le tour du web.

A lire aussi :

PSG : le frère de Kimpembe a insulté Thomas Tuchel [VIDEO]

Tout pour le Sud

Depuis le début de la dernière saison NBA, James Harden, le franchise player des Rockets de Houston, s'est trouvé un nouveau compère avec qui former un duo de choc. Avant, il jouissait des talents de meneur de Chris Paul... avant qu'il ne soit échangé au Thunder contre Russell Westbrook ! Depuis, les deux basketteurs à la renommée internationale - qui avaient déjà joué ensemble par le passé à Oklahoma City - se sont retrouvés. Tous les deux natifs de Los Angeles, ils sont proches et partagent beaucoup ensemble depuis de nombreuses années. C'est cette amitié que le magazine GQ a voulu sublimer avec un shooting photo tout simplement épique. Les deux joueurs, férus de mode, ont étalé leurs tenues les plus fantasques dans un tirage très esthétique. Surtout, pour la couverture, les hommes ont tout simplement reproduits le légendaire shooting d'OutKast lors de la sortie de Stankonia, le quatrième album studio du groupe : Russell Westbrook, à gauche, imite André 3000 alors que James Harden reprend la position de Big Boi. Les plus épris de la culture du sud des Etats-Unis seront ravis de voir deux porte-étendards des Rockets de Houston faire un clin d'oeil aussi étincelant au mythique duo d'Atlanta.

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Le PSG dans la tourmente

Dans le reste de l'actualité sport, le PSG est dans l'oeil du cyclone. La défaite par deux buts à un sur les terres du Borussia Dortmund a résonné dans tout le pays et nombreux sont les amateurs et les experts à avoir donné un avis tranché sur la question. Parmi les problématiques les plus polémiques figure en tête le coaching de Thomas Tuchel. Son dispositif à trois stoppeurs n'a jamais inquiété le bloc du BVB et il n'a jamais su ou voulu apporter les ajustements nécessaires afin de restaurer un équilibre dans sa composition : il aurait notamment pu renforcer un milieu en perdition ou utiliser Cavani et/ou Icardi comme point de fixation en attaque. Neymar, lui, a pointé du doigt le staff du PSG, responsable de son manque de rythme durant la rencontre selon lui. Il reste quelques semaines au PSG pour se ressaisir avant un match couperet.

Donne ton avis

Auteur

Jeune Dauphin : (1500 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER
Advertisement