PSG - Basaksehir : les douteux antécédents des arbitres

Retour sur une soirée qui fera date.

par Leo

Mardi soir, le PSG recevait l'Istanbul Basaksehir pour une rencontre capitale de ligue des Champions. La rencontre sera finalement arrêtée dès le 13ème minute, la faute à des propos racistes proférés par le quatrième arbitre de la rencontre, Sebastian Coltescu, à l'égard de l'entraîneur adjoint du club turc, Pierre Webo. On en apprend aujourd'hui un petit peu plus sur le passif de l'officiel ainsi que de l'arbitre principal de la rencontre, Ovidiu Hategan

A lire aussi :

PSG - Basaksehir suspendu après des propos racistes du 4ème arbitre

Hategan et Coltescu avaient déjà été critiqués

Solidaires, les joueurs des deux équipes avaient décidé de ne pas reprendre la rencontre. Cette dernière devrait être jouée mercredi à 18h55, avec de nouveaux arbitres. Le carton rouge distribué à Webo a quant à lui été gelé par l'UEFA. Aujourd'hui, c'est Eurosport qui nous en apprend plus sur Coltescu, au cœur de la polémique et suspecté d'avoir proféré des propos racistes à l'encontre du membre du staff du club turc. À l'issue de plusieurs décisions controversées, le Roumain avait ainsi été retiré de la liste d'arbitres officielle de la FIFA. Cette décision avait profondément touché ce dernier, qui avait tenté de se suicider.

Réintégré de cette liste en 2013, l'arbitre a de nouveau été retiré de cette dernière il y a deux semaines. Il devait disputer sa dernière campagne européenne. Si Coltescu n'a jamais été épinglé pour racisme, le statut de l'arbitre officiel de la rencontre, Ovidiu Hategan, interpelle. Dans un entretien accordé à RMC Sport, Harlem Gnohéré, qui jouait à Bucarest en 2018, a révélé avoir déjà eu affaire à l'officiel. Victime de cris de singe lors d'un match face au Dinamo cette année-là, l'attaquant l'avait signalé à Hategan, en charge de la rencontre. Ce dernier n'avait pris aucune mesure et déclaré ne pas avoir entendu. 

Donne ton avis

Auteur

Leo : (2098 articles publiés)

1 commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Quand des policiers tabassent un innocent ca sort son casier pour justifier la violence et quand un innocent est traiter de raciste ca sort ses "antecedents douteux" meme procede meme degueulasserie.L'arbitre n'a pas entendu des cris de singes en 2018 donc le quatrieme arbitre est raciste.A vomir honteux.

Etcparti le 09/12/2020 à 16h30 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1