Neymar tacle le PSG après la défaite contre Dortmund [VIDEO]

Il n'a pas mâché ses mots après la défaite.

par Jeune Dauphin

La star parisienne, sous le feu des projecteurs après la défaite de son équipe contre le BVB, s'en est pris au staff du PSG concernant sa gestion de la blessure.

A lire aussi :

Meunier et les belges du Borussia Dortmund se chambrent sur Twitter

Une gestion polémique

Le Paris Saint-Germain est accablé par les polémiques ces dernières heures. L'élément déclencheur a bien évidemment été la défaite lors du huitième de finales aller de Ligue des Champions. En déplacement au Signal Iduna Park, le PSG a essuyé une défaite deux buts à un. Haaland, petit par l'âge, ne s'est pas contenté d'être grand par la taille et s'est illustré par un doublé - le premier est un véritable but d'opportuniste tandis que le second est une frappe puissante du pied gauche en pleine lucarne. En conférence de presse, Thomas Tuchel a dû s'expliquer sur ses choix tactiques controversés, notamment son dispositif mal maîtrisé par les joueurs ou encore son choix de ne pas faire rentrer un 9 pour fixer la défense. Neymar, lui, est revenu sur son match en demi-teinte malgré un but à son actif. Pour lui, son manque de rythme après sa blessure s'est fait ressentir et il a pointé du doigt le staff qui l'aurait, selon lui trop préservé.

« C'est dur de rester quatre matches sans jouer. Malheureusement ce n'était pas mon choix, c'était quelque chose du club, des médecins, ce sont eux qui ont pris cette décision, je ne l'ai pas aimée, a asséné le Brésilien, le regard sombre. On a eu beaucoup de discussions sur ça. Je voulais jouer, je me sentais bien mais le club avait peur, et c'est moi qui souffre à la fin. »

Klopp tient son favori : le PSG

Lundi, Klopp était présent en conférence de presse à la veille du choc entre Liverpool et l'Atletico Madrid. Invité à donner sa liste des favoris à la victoire finale en coupe d'Europe, le technicien du leader de Premier League a habilement évité la question concernant son équipe. Il a déclaré : « Le grand favori de la ligue des Champions, c'est le PSG. Maintenant, ils ont la pression ! Non, je ne pense pas que ce que je dise puisse mettre la pression sur une équipe. » Une façon astucieuse de braquer les regards vers l'équipe coachée par Thomas Tuchel, et d'enlever un peu de pression des épaules de Sadio Mané et de ses coéquipiers. Hier, l'escouade a été défaite un but à zéro dans l'antre des Espagnols.

Donne ton avis

Auteur

Jeune Dauphin : (1474 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER
Advertisement