Neymar accuse Alvaro Gonzalez de racisme, qui réplique sur Twitter

Le classique se poursuit avec un goût amer.

par Leo

Dimanche soir, le Paris Saint-Germain recevait l'Olympique de Marseille avec pour seul objectif de s'imposer malgré un effectif remanié à cause des nombreux cas de coronavirus ayant frappé le club de la capitale. Pendant 90 minutes, le Parc des Princes s'est transformé en véritable ring de boxe sur lequel les 22 acteurs se sont donnés à cœur joie de faire tomber leurs adversaires respectifs. Résultat, 17 cartons dont 5 rouges, une bagarre quasi-générale en fin de match et une courte victoire du club phocéen grâce à une réalisation de Florian Thauvin en première période. Si le résultat risque de faire parler, le clash entre Alvaro Gonzalez et Neymar aussi. 

A lire aussi :

Mbappé voudrait partir du PSG en 2021

Alvaro Gonzalez accusé de racisme par Neymar

Durant cette rencontre, hachée par les fautes, le défenseur de l'Olympique de Marseille Alvaro Gonzalez et la superstar du PSG, Neymar, ne se sont pas lâchés d'une semelle. Furieux après le défenseur espagnol, l'ancien joueur du Barça a accusé deux fois ce dernier de racisme, avant d'administrer une claque sur le cou de ce dernier à la fin de la rencontre, ce qui lui a valu une exclusion. Quelques heures plus tard, le finaliste de la dernière ligue des Champions. Sur son compte Twitter, le joueur de 28 ans a écrit : « Le seul regret que j'ai, c'est de ne pas être en face de ce c*nnard ». 

« Je veux voir l'image du raciste qui me traite d'enc*** de singe ! »

Toujours sur le réseau social, l'attaquant parisien s'est un peu plus épanché sur la situation et a déclaré : « Que le VAR sanctionne mon « agression », c'est facile. Maintenant je veux voir l'image du raciste qui me traite d'enc*** de singe ! Je veux voir ! Moi on m'insulte et eux ? ». Quelques heures plus tard, Alvaro Gonzalez a posté une photo sur son compte, accompagnée de ce texte : « Il n'y a aucune place pour le racisme. Une carrière propre avec beaucoup de coéquipiers et d'amis au quotidien. Parfois il faut apprendre à perdre et l'assumer sur le terrain. Incroyables trois points ». L'attaquant brésilien n'a pas tardé à répondre, déclarant : « Perdre fait partie du sport. Maintenant, insulter et introduire le racisme dans nos vies, non je ne suis pas d'accord. Je ne te respecte pas ! Tu n'as aucun caractère ! Assume ce que tu dis mon frère. Sois un homme ! Raciste ! ». Si Alvaro Gonzalez a véritablement proféré de telles insultes, il encourt une suspension de dix matchs. 

Donne ton avis

Auteur

Leo : (2353 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER