Nasser Al-Khelaïfi entendu par la justice suisse

Le président du PSG est entendu dans le cadre de l'attribution des droits de retransmission des Coupes du Monde 2026 et 2030.

par Leoct

Ouverte il y a deux ans, l'enquête qui vise Nasser Al-Khalaïfi et Jérôme Valcke progresse. Menée pour « soupçon de corruption privée, d'escroquerie, de gestion déloyale ainsi que de faux dans les titres », l'enquête en est désormais aux auditions. Et c'est au tour du président du Paris Saint-Germain d'être interrogé. La justice suisse, en charge de l'affaire, entend le PDG de Bein Media Group dans le cadre de l'attribution des droits de retransmission des Coupes du Monde 2026 et 2030, qui seront diffusées sur Bein Sports pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord. Le dirigeant est accusé d'avoir soudoyé Jérôme Valcke, ancien secrétaire général de la FIFA. 

A lire aussi :

Balotelli : le président de Brescia revient sur ses propos racistes

Une luxueuse villa en Sardaigne comme monnaie d'échange ?

Déjà entendu il y a deux ans lors de l'ouverture de l'enquête par le parquet de Berne, le PDG de Bein Sports est à nouveau auditionné, comme l'explique l'Equipe. Dans son article, le quotidien sportif explique que Nasser est actuellement en Suisse en compagnie de son avocat. Le Qatari est soupçonné d'avoir corrompu Jérôme Valcke, à l'époque secrétaire général de la FIFA, dans le cadre de l'attribution des droits de retransmission des Coupes du Monde 2026 et 2030, au profit de son entreprise, Bein Sports. La chaîne de télévision avait à l'époque décroché le lot pour une somme de 480 millions d'euros pour les deux compétitions. Les enquêteurs suisses accusent Al-Khalaïfi d'avoir loué une luxueuse villa en Sardaigne à Valcke comme monnaie d'échange.

Jérôme Valcke, un personnage très controversé

Déjà poursuivi pour « corruption active », le président du club de la capitale voit les ennuis s'accumuler. Si cette affaire trouble, c'est aussi que le nom de Jérôme Valcke ne rappelle rien de bon. Ancien bras droit du président déchu de la FIFA, Sep Blatter, le Français a été limogé de son poste en 2016. Il était accusé d'avoir utilisé des avions privés à des fins personnelles, et était aussi mis en cause dans une affaire de revente de billets lors du Mondial 2014 au Brésil. Il avait été aussi accusé par la commission d'éthique de l'instance internationale d'avoir essayé de mettre en vente des droits de retransmissions TV moins cher que ce qu'ils valaient, et d'avoir détruit les preuves.

A lire aussi :

Racisme : le coup de gueule de Lukaku

Donne ton avis

Auteur (@booska_p )

Leoct : Le site numéro 1 du rap francais. Toute l'actualité du rap francais et américain, le sport et le cinéma en vidéos. (46616 articles publiés) Leoct est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @booska_p.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail