MMA Recap #56 : Gane l'emporte, Munhoz se venge

Le français Ciryl Gane a vaincu largement, mais sans forcément convaincre...

par Fred

Booska-P revient sur l'actualité de la semaine précédente et les combats du week-end.

Ciryl Gane en contrôle total !

Le "bon gamin" a dominé son duel contre Jairzinho Rozenstruik de bout en bout, en main event de l'UFC Fight Night Vegas 20. Dès le premier round, Gane se montre incisif avec son jab et réussit à passer un takedown. Les rounds suivants suivent à peu près la même configuration : Rozenstruik cherche à contrer son adversaire et saisit la moindre occasion "d'exploser" dès qu'une potentielle ouverture se profile. Gane diversifie ses frappes et se déplace à merveille pour laisser son adversaire dans le vent. 

Ciryl Gane l'emporte donc à l'unanimité et va certainement faire un bond dans le classement. Sa victoire n'est certes pas spectaculaire, mais c'est une victoire complète et sans appel. A ce niveau-là ce n'est pas rien ! Il avoue même déjà viser le titre. Mais pour se faire une place parmi des combattants emblématiques comme NGannou ou Jones, est-ce suffisant ?  

Dana White adresse ses crititques 

Bien qu'absent de la conférence de presse post-événement, Dana White a tout même pris le temps de critiquer le français sur Yahoo! Sports :

« Tout le monde parle de Ciryl comme étant ce gros prétendant au titre, mais regardez ce que Francis Ngannou a fait à Jairzinho. C'était sa soirée pour exploser et sa chance de montrer au monde qui il est. Il a gagné, mais sans plus. Il a juste gagné. »

Le président de l'UFC est un habitué de ce type de commentaire. Il veut clairement du spectacle. Gane l'a d'ailleurs reconnu :

« Je peux comprendre cela. Il est le patron et il veut gagner de l'argent, alors il veut que le gars soit "marketable". Les gens veulent du spectacle. Ils veulent le grand KO. Alors oui, je n’ai pas fini le combat. J'ai essayé, mais je n'ai pas réussi. Je peux comprendre ça, mais cela ne me pose pas de problème. Je pense avoir bien géré. J'ai réussi le combat debout. J'ai essayé de descendre et j'ai réussi le takedown. »

 De son côté, Jon Jones a réagi sur Twitter en se moquant légèrement :

« Ces garçons feraient mieux d'accélérer un peu le rythme, se regarder sans rien faire n'aidera pas beaucoup quand papa rentrera à la maison. »

Francis NGannou en a profité pour piquer Jones par un tweet assez sobre :

« Papa rentre à la maison ? »

La guerre Munhoz vs Rivera !

A l'inverse des poids lourds, les poids coqs Jimmie Rivera et Pedro Munhoz ont offert du spectacle aux fans. Munhoz a pris sa revanche au terme d'une bataille de trois rounds remportée aux points. On se demande comment le combat est allé au bout.

Le brésilien s'est donné pour mission de détruire la jambe avant de son adversaire à coup de pied dans toute la surface, mais surtout dans les mollets. La stratégie a payé pendant deux rounds. Au troisième, Rivera a puisé dans ses réserves pour tout donner dans des offensives de la dernière chance !

Munhoz a montré une fois de plus ses talents d'encaisseurs et repart avec une victoire importante. Il pourrait se rapprocher du top5 très relevé de la catégorie des coqs. Mais si, comme plusieurs combattants UFC le demandent, les deux hommes signent pour la belle, on prend !

Morgan Charrière resigne avec le Cage Warriors

L'actuel champion des poids plumes de l'organisation européenne a choisi de prolonger l'aventure pour trois combats. "The last pirate" a annoncé dans l'une de ses vidéos les raisons du prolongement :

Charrière (16v-7d) remonte dans la cage le 20 mars pour la première défense de son titre contre Jordan Vucenic (7v-1d). Le champion a expliqué vouloir profiter un peu de statut et offrir des combats aux spectateurs français. De plus, il souhaite entrer à l'UFC par la grande porte et y rester durablement. Plus sa côte grandit, plus il a de chances de se retrouver en carte principale pour son premier combat. 

De son côté, le Cage Warriors est en plein développement avec un premier événement programmé aux Etats-Unis en juin et une arrivée à Paris pour début juillet, selon MMA Junkie. Charrière est un atout majeur pour l'organisation et cela promet des main-events survoltés en France ! Cela vaut bien d'attendre encore un peu pour l'arrivée à l'UFC.

Le teaser pour le retour du 20 mars :

J-6 avant l'UFC 259 !

C'est un événement qui s'annonce explosif avec trois combats titre en jeu ! Le duel entre Israel Adesanya et Jan Blachowicz sera précédé par Amanda Nunes vs Megan Anderson et Petr Yan vs Aljamain Sterling. Les enjeux sont énormes avec des suprématies qui se prolongeront ou au contraire seront stoppées dans leur élan.

Adesanya combattra pour le titre des light-heavyweight et conserver son invincibilité longue de vingt combats ! Amanda Nunes a un statut de GOAT féminine à maintenir avec un douzième victoire qui prouverait une fois de plus qu'elle a définitivement fait le ménage autour d'elle. Yan défendra son titre des coqs et visera une onzième victoire pour maintenir son invincibilité à l'UFC.

Le deuxième teaser : champion vs champion 

Plaignez Paulo Costa !

On se quitte avec la meilleure excuse jamais donnée par un combattant UFC. MMA Fighting a déniché les sacrés propos de l'ancien challenger brésilien dans une vidéo de sa chaîne youtube. Tenez-vous bien, il attribue, en partie, sa contre-performance à l'alcool...

« J’étais un peu saoul quand j’ai combattu, surement un peu de gueule de bois. Je n’ai pas pu dormir à cause des crampes aux jambes. Gardez à l’esprit que le combat a lieu à 9 heures du matin. Nous devions nous réveiller à 5 heures pour nous préparer, nous étirer, mettre les bandes sur les mains. L’UFC nous a dit de nous réveiller à 5 heures du matin pour aller à l’arène pour combattre. Je n’ai pas dormi avant 2h30. (...) J'ai bu du vin, trop de vin. »

Donne ton avis

Auteur (@Fred_Actisphere )

Fred : Du vingt-moins-un l'autre bout du monde, j'cris sur les sports de combat : MMA, boxe, kickboxing et muay-tha. "Toujours chaud, j'vis dans un thermos." (128 articles publiés) FredJ est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @Fred_Actisphere.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail