MMA Recap #23 : Masvidal brutalise Diaz, Tyson Fury de retour

On sait qui est le « baddest motherfucker » et qui veut le devenir...

par FredJ

Booska-P revient sur l'actualité de la semaine précédente et les combats du week-end.

Masvidal est le « Baddest MotherFucker » !

L'affrontement entre les welters Jorge Masvidal et Nate Diaz n'a pas tenu toutes ses promesses. Le main event de l'UFC 244 au Madison Square Garden s'est terminé par un arrêt du médecin en faveur de Masvidal à la fin du 3ème round. Nate Diaz s'est littéralement fait brutaliser pendant 3 rounds ! 

Les premières secondes ont rappelé la destruction de Ben Askren par KO en coup de genou sauté. Diaz a préféré s'éclipser en courant !

La suite n'a été qu'une démonstration de vitesse et d'explosivité de la part d'un Masvidal au meilleur de sa forme. Diaz n'a fait que tenter de survivre en choisissant souvent de rester au sol, sans que Jorge ne tombe dans le piège.

Sans connaître Nate Diaz on pourrait avancer que l'issue du combat ne faisait aucun doute à l'appel du 4ème round. Mais Diaz a plusieurs fois subi la foudre dans les premiers rounds avant de renverser la balance. D'où la frustration des fans lorsque le médecin de la rencontre a choisi de stopper Diaz, largement ouvert autour de l'oeil.

Jorge "Gambered" Masvidal devient alors le 1er détenteur de cette ceinture "BMF". L'UFC avait pris soin de fabriquer la ceinture en déboursant 50 000 dollars pour être à la hauteur d'un des plus grands événements de l'année. L'acteur Dwayne Johnson a remis la ceinture devant une foule de personnalités du sport, du showbusiness et de la politique avec notamment Donald Trump. Ce dernier entretient une amitié de longue date avec Dana White et ne rate pas une occasion de féliciter certains combattants, qui le lui rendent bien...

« Peu importe cee que vous pensez de Trump en tant que Président, ce gars est un "bad motherfucker" (traduction : pire enfoiré) ».

Et Trump a visiblement apprécié le compliment : « Très bon combat champion ! ». Non, malgré les apparences vous n'êtes pas dans le scénario d'un film hollywoodien.

Masvidal et Diaz jouissent d'une popularité au plus haut, dans la victoire ou la défaite. Diaz s'est empressé de demander une revanche. Pour Masvidal, plusieurs choix peuvent s'offrir à lui : un combat pour le titre, un superfight contre McGregor ou la revanche contre Diaz. Plutôt pas mal pour un ancien combattant de rue qui s'est fait connaître dans les arrières cours des pavillons de la banlieue de Miami.

Darren Till se relance 

L'enjeu était de taille pour les deux combattants. Till avait perdu deux fois chez les welters avant de grimper chez les moyens pour prendre un gros morceau : Kelvin Gastelum, défait récemment par Israel Adesanya. La guerre annoncée n'a pas eu lieu. Après un long combat de 3 rounds, Darren Till a remporté la victoire par décision partagée. Les deux combattants se sont montrés (trop) attentistes mais Till a marqué les esprits en touchant à plusieurs reprises et se plaçant à l'abri des contre-attaques de Gastelum. Pari réussi pour l'anglais Darren Till mais il en faudra plus pour inquiéter les colosses de la catégorie.

Gros KO pour Kevin Lee ! 

Le poids léger est revenu en force après deux défaites consécutives contre Al Iaquinta et Rafael Dos Anjos. Kevin Lee a battu Gregor Gillespie par KO au 1er round ! Plus connu pour ses talents de lutteur et de grappler, Lee sait aussi faire mal debout. 

Actuellement 10ème de la catégorie des légers, Kevin Lee a envoyé un message très clair. « Je vais contrôler cette catégorie » a-t-il sobrement déclaré après le combat.

Ciryl Gane repart déjà au combat

Récent vainqueur de l'américain Don’Tale Mayes par soumission, Ciryl est visiblement pressé de faire ses preuves à l'UFC. Il a annoncé être à l'affiche de l'UFC Busan, en Corée du Sud, le 21 décembre prochain. Cette fois il aura un adversaire plus expérimenté en la personne de Tanner Boser (17v-5d).

Salahdine Parnasse de retour le 7 décembre au KSW 52

Le combattant français que l'on présente comme le "Mbappé du MMA" défendra sa ceinture intérimaire du KSW (organisation polonaise de haut niveau) contre le vétéran Ivan Buchinger (37v-6d). Le slovaque reste sur 5 victoires et a notamment battu Mansour Barnaoui au M-1 en 2015. C'est un gros défi pour Parnasse qui veut conserver son bilan parfait de 13 victoires et aucune défaite dans sa jeune carrière.

En cas de victoire, on espère retrouver Parnasse pour une unification contre le champion en titre des plumes Mateusz Gamrot, lui aussi invaincu en 15 combats.

Magomedsharipov vs Kattar à l'UFC Moscou

En main event de l'UFC Moscou de ce weekend, l'excellent Zabit Mogamedsharipov (17v-1d) sera opposé à Calvin Kattar (19v-3d). Le dagestanais a déjà remporté 5 victoires depuis son arrivée à l'UFC en 2017. Il a vaincu Jeremy Stephens par décision en mars dernier. Cette fois, c'est un vrai test pour lui puisqu'il aura en face un profil de boxeur avec du punch avec un dangereux Kattar.

Tyson Fury en MMA ?

Le boxeur poids lourd a fait ses débuts en catch en "battant" Braun Strowman jeudi dernier en Arabie Saoudite, lors du WWE Crown Jewel 2019. Jusque ici, rien de surprenant. On a tous besoin d'argent non ? Et son récent combat de boxe contre Otto-Walin a sûrement laissé des traces. Tyson Fury s'imposait dans la douleur, le visage très marqué. Juste après son apparition à la WWE, il a annoncé vouloir faire son entrée en MMA, entraîné par Conor McGregor ! 

« Qui est le champion poids lourd à l’UFC ? L’américano-croate, Stipe Miocic. Je vais me battre avec lui sans hésiter, ou contre Francis Ngannou. Je n’ai peur d’aucun de leurs poids-lourds. Je suis le Gypsy King. Je suis un boxeur, mais je suis moi aussi un "bad motherfucker". »

N'Gannou, toujours à la recherche d'un adversaire, a rapidement accepté le défi du fantasque mais excellent boxeur, Fury :

 « Je suis disponible Tyson. Je vais te combattre dans l’octogone et ensuite sur le ring. Et tu vas savoir ce qu’est la VRAIE PUISSANCE. »

On vous laisse méditer la-dessus devant l'entrée de Tyson Fury sur le ring de la WWE :

Donne ton avis

Auteur (@Fred_Actisphere )

FredJ : Du vingt-moins-un l'autre bout du monde, j'cris sur les sports de combat : MMA, boxe, kickboxing et muay-tha. "Toujours chaud, j'vis dans un thermos." (91 articles publiés) FredJ est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @Fred_Actisphere.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER