Malade, l'ex-coach de l'Argentine ne sait pas que Maradona est mort

Pour des raisons de santé, il a été jugé préférable de ne pas informer l'homme de 81 ans.

par Leo

La (triste) nouvelle ne peut pas vous avoir échappé : la légende argentine du football Diego Maradona s'en est allée mercredi à l'âge de 60 ans. El Pibe de Oro est mort d'un arrêt cardiaque. Depuis les hommages des plus grandes célébrités du ballon rond ne cessent d'affluer, même si certains joueurs, à l'image de l'ancien gardien de l'Angleterre, Peter Shilton, gardent une certaine rancœur contre le natif de Lanus. Sélectionneur de l'Argentine lors de la victoire de l'Albiceleste à la coupe du Monde 1986, Carlos Bilardo  n'a pas été averti de la mort d'El Diez

A lire aussi :

Maradona, bientôt une enquête sur les circonstances de sa mort

« L'infirmière savait déjà que si cela arrivait, il fallait couper la télévision »

Ancien milieu de terrain, Carlos Bilardo a également entraîné l'Argentine, entre 1983 et 1990. Sous la houlette du natif de La Peternal, l'Albiceleste a remporté la coupe du Monde 1986. Guidée par un Diego Maradona de légende, la sélection a ainsi remporté la deuxième coupe du Monde de son histoire. Très forts, les liens entre le milieu offensif et son sélectionneur ne se sont jamais desserrés. Aujourd'hui âgé de 81 ans, Carlos Bilardo souffre de sévères troubles neurologiques. Pour ne pas créer un choc émotionnel, le frère de l'ancien entraîneur a déclaré ne pas avoir annoncé la mort de Maradona à ce dernier. 

C'est dans un entretien accordé à Radio Provincia que Jorge Bilardo s'est confié. Dans des propos retranscrits par RMC Sport, Bilardo déclare : « L'infirmière savait déjà que si cela arrivait, il fallait couper la télévision. Elle l'a fait en lui disant que le câble avait été coupé, jusqu’à ce soir ou demain. Je ne sais pas ce qu’on lui dira ensuite. Il est dans un appartement, avec une infirmière. Diego vivait à quatre pâtés de maison de là. Je me souviens qu'en 1983, nous sommes allés à Barcelone, et que Carlos lui a dit : "Écoute, tu vas être le capitaine." Diego pleurait et Carlos est parti, le laissant pleurer sur le trottoir. »

A lire aussi :

Le gardien de l'Angleterre en veut toujours à Maradona pour sa main

Donne ton avis

Auteur

Leo : (1630 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail