LeBron James : «Etre noir en Amérique est dur»

Le numéro 23 a été victime d'un acte raciste sur sa propriété.

par Guizz

Hier soir, le site internet d'informations américain TMZ a annoncé que le joueur de Cleveland avait été la proie d'un acte de vandalisme raciste au sein de sa propriété. La police de Los Angeles a confirmé ces informations. Selon elle, le mot "nigger" a été inscrit à l'aide d'une bombe de peinture sur le portail de la villa de 870m² de Lebron James. 

La résidence du King taguée à la bombe

Achetée en 2015 pour 20,9 millions de dollars, l'immense propriété du King James située dans le quartier huppé de Brentwood, à l'ouest de la ville, a été la cible d'un crime particulièrement odieux, qui relance une fois encore le débat sur ce qu'implique d'être un noir aux Etats-Unis. L'inscription, qui peut se traduire en français par le mot "nègre" qu'il est désormais interdit d'utiliser, a été recouverte avant l'arrivée de la police, venue constater les faits. Une enquête a été ouverte.

Heureusement pour le joueur et pour le vandale, personne n'était sur place au moment du méfait. Mercredi soir, lors d'une conférence de presse, Lebron James a exprimé sa peine face à l'incident et des regrets dûs à son absence auprès des siens dans de telles circonstances :

" Le plus dur pour moi est d'être ici, à Oakland, pas aux côtés de mes enfants, je ne serai pas à la maison avant la semaine prochaine "


La star NBA a également fait part de l'atmosphère particulièrement nauséabonde dont est imprégnée l'Amérique en ce moment:

" Peu importe votre fortune, peu importe votre célébrité et peu importe l'admiration que vous porte les gens, être noir en Amérique est dur, on a encore un long chemin à faire pour que tout le monde dans notre société, en particulier pour les noirs, se sentent égaux "


Rappelons que Lebron et Cleveland s'apprêtent à disputer la finale des Playoffs NBA face à Golden State.

Black Lives Matter

Le temps est à la mobilisation. Dernièrement, de nombreux artistes et sportifs se sont manifestés en défaveur du président Donald Trump (mis à part Kanye West, qui semble définitivement pris au piège de sa propre mégalomanie). Nas a notamment écrit une lettre ouverte à son président.  On peut par contre évoquer le film « Get Out » du comédien/réalisateur Jordan Peele sorti récemment, qui montre avec un certain détachement ce que peuvent ressentir les noirs en ce moment.

A lire aussi :

Quels sont les secrets du corps de malade de Lebron James ?

 

 

Donne ton avis

Auteur (@booska_p )

Guizz : Le site numéro 1 du rap francais. Toute l'actualité du rap francais et américain, le sport et le cinéma en vidéos. (47289 articles publiés) Guizz est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @booska_p.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail