Advertisement

Le monde du basket réagit à la mort de David Stern

Avec David Stern, c'est toute une époque qui disparaît...

par Leo

C'est une nouvelle qui a fait l'effet d'une bombe. Hospitalisé depuis le 13 décembre dernier à New York, David Stern, 77 ans, est décédé suite à une hémorragie cérébrale. Pendant trente ans, l'avocat aura été commissaire de la NBA (de 1984 à 2014), travaillant nuit et jour pour le développement à l'international de la ligue américaine. Très vite les hommages de nombreux basketteurs, sportifs et hommes politiques ont afflué, comme une preuve de la trace laissée par le membre du Hall Of Fame en position de « commissaire émérite ».

A lire aussi :

Football : Il attrape les parties génitales d'un joueur en plein match

30 ans de révolutions

En 1984, David Stern, tout juste âgé de 41 ans, devient commissaire de la NBA, une ligue à l'époque en proie à des problèmes financiers. En quelques années, il permet à la ligue de combler ce déficit, avant de la développer petit à petit. Alors que les télévisions ne s'intéressent à l'époque que très peu à ce championnat, avec des rediffusions des finales de playoffs, le dirigeant permet à la ligue de s'imposer comme l'un des plus gros marché audiovisuel au monde. L'arrivée de monstres du jeu tel que Micheal Jordan et Magic Johnson permettent à la ligue de s'exporter, et de devenir un phénomène mondial. Comme tant d'autres, ces deux derniers n'ont pas hésité à témoigner de leur sympathie pour le regretté Stern

Des décisions contestées et une mondialisation réussie

Entre son arrivée à la tête de la NBA en 1984 et son départ à la retraite en 2014, David Stern a changé l'image de la ligue. L'homme d'affaires a parfois pris des décisions contestées, comme le choix d'invalider le transfert de Chris Paul aux Los Angeles Lakers en 2011, pour ne pas créer une « superteam », ou alors son désir de faire jouer Magic au All-Star Game 1982, alors que le joueur venait de révéler sa séroposivité (sujet tabou à l'époque), et que beaucoup de joueurs au sein de la ligue refusaient de jouer avec lui. Et c'est au meilleur joueur du monde actuel, LeBron James, ainsi qu'à la NBA de prendre la parole, pour remercier Stern dans un dernier hommage. 

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

A lire aussi :

Angleterre : le racisme encore présent dans les stades

Donne ton avis

Auteur

Leo : (680 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER
Advertisement