La Premier League va lancer son propre service à la Netflix

Un projet ambitieux qui pourrait révolutionner la consommation de football.

par Jeune Dauphin

La Premier League s'apprête à changer radicalement : après le mercato, c'est la distribution du championnat qui pourrait être bouleversée...

A lire aussi :

D'après son fils, Pelé est en dépression

Fin de l'accumulation des abonnements ?

Une grande nouvelle est en train de menacer l'hégémonie de la télévision sur le football anglais. En effet, les dirigeants de la Premier League réfléchiraient actuellement à lancer une plateforme de streaming type Netflix qui viendrait révolutionner le mode de consommation du football proposé en première division anglaise. En effet, en Angleterre, pour accéder à l'intégralité des matchs de championnat, il faut posséder des abonnements à Sky Sports, BT Sport et Amazon Prime, le tout pour un total de 912 livres (soit 1 074 euros) par an donc 76 livres (89 euros) par mois. Une somme mirobolante qui fait fuir certains consommateurs qui résilient des abonnements afin d'alléger la note. Richard Masters, un des dirigeants de la Premier League, a sa propre vision des choses : « Si vous apportiez un Netflix du football, que 100 millions d’abonnés dans le monde payaient 9£ par mois, vous n’auriez aucun taux de désabonnement car personne ne pourrait résister à ce prix », explique-t-il. « Vous apporteriez 11 milliards de livres sterling chaque année, au lieu de 8,1 milliards tous les trois ans, et vous construiriez un modèle qui aurait d’énormes revenus, un capital de développement durable accru et une portée incroyable » poursuit-il. Un test de ce projet est prévu dans certains pays étrangers en 2022 avant, peut-être, une globalisation du service.

Changement du mercato !

Toujours dans l'actualité de la Premier League, le mercato anglais change ses règles. Souvenez-vous : lors des mercatos estivaux de 2018 et 2019, la fenêtre des transferts s'est close dès les débuts du championnat, aux alentours de début août. Cela a causé quelques difficultés à de nombreuses équipes qui n'ont pas pu se renforcer ou dégraisser à temps. En outre, cette réglementation n'a fait que gonfler les prix de certains joueurs. De ce fait, la législation a renoué avec ce qu'elle était précédemment, c'est-à-dire que le mercato fermera ses portes le 1er septembre. Bonne nouvelle pour tous les dirigeants de ce club qui pourront se battre à armes égales avec leurs concurrents du Big Five.

Donne ton avis

Auteur

Jeune Dauphin : (1434 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER