La déclaration d'amour de Zlatan à l'AC Milan

Le Suédois se rapproche de la Lombardie...

par Leoct

Depuis son départ des Los Angeles Galaxy, Zlatan Ibrahimovic est annoncé de toutes parts en Europe. Si son nom a un moment été évoqué à Tottenham afin de rejoindre Mourinho, le coach portugais a nié cette hypothèse. Désormais, les deux clubs en lice sont Bologne et le Milan AC. Alors que le géant suédois a vu sa statue être incendiée et des fans le menacer de mort depuis l'annonce de son rachat de 25% des parts du club d'Hammerby, club rival de son club formateur, le Malmö FF, il a profité d'une interview donnée à la presse italienne pour déclarer sa flamme à Milan

A lire aussi :

Mourinho et l'incroyable histoire d'un jeune ramasseur de balle !

« Milan n'est pas ma deuxième ville, c'est ma deuxième maison »

Dans un entretien accordé à la Gazzetta dello Sport, Ibrahimovic revient sur ses années milanaises et sur l'amour qu'il porte pour la ville (Il a joué à l'Inter Milan de 2006 à 2009, puis au Milan AC de 2010 à 2012). Dans l'article publié sur le site du quotidien italien, le Suédois déclare : « Milan n'est ma deuxième ville, c'est ma deuxième maison. J'ai de magnifiques souvenirs de la ville et des gens ». Une manière habile de mettre la pression sur les dirigeants Rossoneri, alors que les deux parties sont en contact. L'ex-buteur du PSG souhaiterait signer un contrat de 18 mois assorti d'un salaire de 9 millions d'euros pour cette période, pendant que les Lombards ne proposeraient que 6 millions d'euros. 

Quand Ibra se compare à Garibaldi

Dans la suite de l'article, le meilleur buteur de la sélection suédoise revient sur son âge. Il déclare : « Si un projet me stimule, je peux jouer à ce niveau jusqu'à 50 ans. Je viens de terminer mon expérience à Los Angeles. C'était fantastique. Nous sommes deux désormais à essayer d'être des héros des deux mondes : moi et Giuseppe Garibaldi ». Si Zlatan est  l'un des meilleurs attaquants de la décennie, il reste encore quelques prouesses à accomplir pour pouvoir arriver au niveau de Garibaldi, qui est considéré en Italie comme « l'un des pères de la patrie ». En attendant, la signature du Suédois à Milan se précise. 

A lire aussi :

Le Milan AC sur Giroud ?

Donne ton avis

Auteur

Leo : (256 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Top actus