Europe : les rares mais précieuses victoires françaises de la décennie

Avant les matchs retour de Ligue des Champions, focus sur les grosses victoires des clubs français sur la scène européenne ces dernières années...

par Leo

Il y a quelques jours l'Olympique Lyonnais s'imposait sur sa pelouse face à la Juventus Turin, en 1/8èmes de finale aller de la ligue des Champions. Une victoire qui fera date et qui n'est pas la première surprise réalisée par un club français sur la scène européenne ces dernières années. De la stupéfiante victoire de l'Olympique Marseille contre Dortmund à la victoire de l'OL contre Manchester City, retour sur les succès français qui ont fait date en Europe ces dernières années. 

A lire aussi :

Grand ménage à Chelsea avec 8 joueurs boycottés !

OL-Juventus Turin (1-0) , 1/8ème de finale aller de ligue des Champions, 2020

C'est le coup d'éclat le plus récent d'un club français en ligue des Champions. Embarqué dans une saison galère, plombé par la blessure longue durée de son meilleur joueur Memphis Depay et en difficulté en Ligue 1, l'OL reçoit la Juventus Turin de Cristiano Ronaldo en match aller de leur double confrontation. Face au leader de Serie A, le club rhodanien fait plus que de la figuration et ouvre même le score par l'intermédiaire du futur joueur du Herta Berlin, Lucas Tousart, à la 31ème minute. Les Olympiens font le dos rond en 2ème période pour signer un succès aussi probant qu'inattendu et abordent le match retour de la meilleure des manières. De quoi finir la saison en boulet de canon ? 

Manchester City - OL (1-2), phase de poule de la C1, 2018

Qualifié pour la phase de poule de la ligue des Champions, Lyon hérite d'un tirage au sort difficile, et se retrouve dans le même groupe que Manchester City. Dès la première journée, le club coaché à l'époque par Bruno Génésio frappe d'entrée un grand coup en faisant tomber les Citizens à l'Etihad Stadium. Outrageusement dominés, Houssem Aouar et les siens s'imposent finalement 2-1, grâce à des réalisations signées Maxwell Cornet et Nabil Fekir. Au match retour, l'OL ira arracher le match nul (2-2), grâce au héros d'un soir Maxwell Cornet, auteur d'un doublé. 

AS Monaco - Manchester City (3-1), 1/8ème de finale retour de C1, 2017

Défait 5-3 en Angleterre quelques semaines auparavant, Monaco va signer un exploit retentissant sur le Rocher en ce soir de mars 2017. Menée par la révélation de l'année Kylian Mbappé et ses autres jeunes pousses (Benjamin Mendy, Bernardo Silva, Thomas Lemar), l'équipe coachée par Leonardo Jardim va éparpiller des Citizens (3-1) dépassés et se qualifier pour les quarts de finale de la coupe aux grandes oreilles. A ce stade de la compétition, le Borussia Dortmund subira aussi les foudres du futur champion de France, et ce sera finalement la Juventus Turin qui mettra fin au beau parcours des monégasques, en demi-finale. 

Arsenal - AS Monaco (1-3), 1/8ème de finale aller de C1, 2015

Revenu au premier plan grâce à Dmitri Rybolovlev un an auparavant, l'AS Monaco confirme son regain de forme face à Arsenal. A l'Emirates Stadium, la formation menée par Joao Moutinho choque l'Europe et ne fait qu'une bouchée de Gunners pas en réussite. Geoffroey Kondogbia ouvre le score sur une frappe contrée, rapidement imité par Dimitar Berbatov. La réduction du score d'Alex Oxlade Chamberlain sera suivie quelques minutes plus tard de la réalisation de Yannick Ferreira-Carrasco. Le club du Rocher se qualifiera en 1/4 de finale malgré la défaite 2-0 au match retour. 

Inter Milan - Olympique de Marseille (2-2, score cumulé), 1/8ème de finale de C1, 2012

Embarqué dans une saison galère, marquée par des conflits internes entre l'entraîneur phocéen Didier Deschamps et son directeur sportif, José Anigo, l'OM arrive à se qualifier pour les 1/8èmes de finale de la coupe aux grandes oreilles. Il y affronte un autre club en perte de vitesse, l'Inter Milan de Claudio Ranieri. Au match aller, les marseillais s'imposent grâce à un but tardif d'André Ayew sur corner (1-0). Quelques semaines plus tard, le club français se déplace à Giuseppe Meazza et se retrouve rapidement mené au score. Obligés d'égaliser pour se qualifier, les phocéens y parviennent grâce à un enchaînement contrôle du dos-frappe du tout juste entré Brandao. L'Inter Milan reprend les devants (2-1), mais voit l'OM se qualifier grâce à la règle du but à l'extérieur.

Borussia Dortmund - OM (2-3), phase de poule de C1, 2011

Vainqueur sans appel des Allemands du BVB (3-0) en phase aller de la ligue des champions, l'Olympique de Marseille a une épée de Damoclès au-dessus de la tête au moment d'aborder l'ultime rencontre de cette phase de poule. La donne est simple : si les phocéens gagnent, ils iront en 1/8èmes de finale, sinon quoi ils joueront l'Europa League. Rapidement menée 2-0, l'équipe coachée par Didier Deschamps va revenir petit à petit dans le match, jusqu'à l'extraordinaire but de Mathieu Valbuena (87ème), qui offre la victoire et la qualification à l'OM, au Signal Iduna Park

OL - Real Madrid (1-0), 1/8ème de finale aller de C1, 2010

Dès les 1/8èmes de finale de ligue des Champions, le tirage au sort accouche d'un choc : l'Olympique Lyonnais défiera le Real Madrid. Au match aller, les Gones réalisent un match plein à Gerland, et s'imposent sur la plus petite des marges grâce à une réalisation de son milieu de terrain Jean II Makoun. Les deux équipes se neutraliseront au match retour (1-1), et l'OL ira défier et battre les Girondins de Bordeaux en 1/4 de finale de la compétition, avant de tomber face au Bayern Munich en demi-finale. 

Donne ton avis

Auteur

Leo : (526 articles publiés)

1 commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Paris c'est plus un club français carrément. Parce que PSG-Chelsea en 8e en 2015 c'était pas dégueu

Ceara le 12/03/2020 à 07h01 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1