Bientôt le retour de l'alcool dans les stades ?

Un retour plus vite que prévu !

par Leo

Le 10 janvier 1991 est promulguée la loi relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme, aussi appelée loi Evin (du nom de son instigateur, Claude Evin) en France. Elle établit les interdictions de fumer dans la plupart des lieux publics, l'interdiction de vente à des personnes de moins de 16 ans, ainsi que l'interdiction d'affichage de publicité pour l'alcool et le tabac. Cette loi concerne directement le sport, puisqu'elle interdit aussi la vente et la publicité d'alcool dans les stades en France, sauf dérogation exceptionnelle. Presque 30 ans plus tard, un groupe de travail du Sénat propose un assouplissement de la loi Evin. 

A lire aussi :

Le tatouage de Neymar en hommage à Michael Jordan

Un assouplissement proposé, évaluation en 2022 ?

C'est devant la commission de la Culture, de l'Education et de la Communication du Sénat qu'un groupe de travail composé de sept sénateurs a présenté cette semaine une dizaine de propositions pour relancer l'économie du monde du sport, très durement touchée par la crise liée au coronavirus. Parmi ces propositions, l'une d'elles concerne la loi Evin. Elle propose un assouplissement de cette dernière, afin de pouvoir à nouveau consommer de l'alcool dans les enceintes sportives lorsque le public aura à nouveau le droit d'assister à des rencontres. Les sénateurs proposent dans ce rapport une évaluation en 2022. 

Des publicités pour de l'alcool sur des maillots ?

Selon le quotidien L'Equipe, il serait ainsi possible de consommer des boissons ne dépassant pas les 18° d'alcool à l'intérieur d'un stade, alors que des publicités pour de l'alcool pourraient aussi atterrir sur des maillots de clubs. Reste désormais aux sénateurs de convaincre leur monde. L'année passée, une proposition de la sorte avait déjà vu le jour, sans succès. À l'époque Ministre de la Santé, Agnès Buzyn s'était montrée fermement opposée au projet et avait déclaré sur Twitter : « La ferveur n'a pas besoin d'alcool pour s'exprimer dans nos stades » avant de rajouter dans un autre tweet que « l'alcool tue chaque année 41 000 personnes en France ». 

A lire aussi :

Zidane : « Benzema ferme un peu des bouches »

Donne ton avis

Auteur

Leo : (526 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail