Advertisement

Anelka se confie : la vérité sur Knysna, un futur d'entraîneur...

L'ancien bad-boy du football français se livre.

par Leo

Soigneusement teasé depuis plusieurs semaines, le documentaire « Anelka : L'Incompris » est enfin disponible depuis le 5 août au matin sur Netflix. Le documentaire publié sur la plateforme de vidéos à la demande revient en détail sur la carrière de l'un des plus grands talents du football français. Aucun épisode n'est éludé, du passage raté du natif du Chesnay au Real Madrid à la polémique de la quenelle, en passant par le fiasco de Knysna. À ce sujet, l'ancien attaquant avait annoncé vouloir rétablir la vérité sur l'un des moments les plus sombres de l'histoire du football français. Et l'homme de 41 ans n'a pas menti. 

A lire aussi :

Le coronavirus a-t-il empêché Cristiano Ronaldo de s'engager au PSG ?

« C'est une très grosse erreur »

Le fiasco de Knysna a commencé par un accrochage entre Nicolas Anelka et Raymond Domenech à la mi-temps de France-Mexique lors de la coupe du Monde 2010. L'ancien parisien revient sur cet épisode : « Je rentre frustré dans le vestiaire [...] Tout à coup, le coach rentre et il sort mon nom. Quand il sort mon nom, avec toute la frustration qu'il y avait déjà avant, c'est sorti parce que je n'admets pas que tu sortes mon nom comme si j'étais le fautif [...] Donc moi j'ai senti une agression. C'est une très grosse erreur, il doit savoir que la frustration est là ». Le lendemain, L'Equipe fait de cet accrochage sa Une, affirmant qu'Anelka aurait déclaré « Va te faire enc*ler, sale fils de p*te ». 

Anelka se verrait bien entraîner dans le futur

Dans le programme diffusé sur Netflix, le joueur aux 69 sélections avec les Bleus revient ensuite sur sa réaction quant à la publication de la Une du quotidien sportif. Il déclare : « T'insultes la mère d'un coach, ce n'est pas tous les jours. Là, tu l'as mis en Une. Ils ont été dans l'étape au-dessus. C'est un truc de fou. Nous on est victimes. La première victime, c'est moi [...] Les gens qui me connaissent savent très bien que si j'avais dit ce qui est sorti dans la presse, j'aurai assumé ». En pleine promotion de son documentaire, Anelka est passé par les bureaux de Konbini, à qui il a déclaré en interview qu'il souhaitait entraîner dans les années à venir, après une dernière expérience d'entraîneur-joueur en Inde en 2015. 

A lire aussi :

Live Mercato : Casillas à la retraite, Monaco à l'attaque !

Donne ton avis

Auteur

Leo : (685 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER
Advertisement