4 milliards d'euros de pertes pour les grands championnats européens

L'arrêt des compétitions à cause de la propagation du coronavirus risque d'avoir de terribles conséquences...

par Leo

Les dernières rencontres de football dans les cinq grands championnats européens se sont déroulées le 8 mars dernier, la planète football est à l'arrêt depuis. Il y a bien eu les quelques rencontres de ligue des Champions et d'Europa League qui ont suivi dans la semaine, puis le néant. En quelques jours, tous les championnats domestiques ont été suspendus, tout comme les compétitions européennes. En France comme en Italie, les citoyens sont confinés à leur domicile. Une situation qui risque de durer un certain temps, au vu de la crise sanitaire sans précédents que traverse l'Europe. Et à en croire certains spécialistes, les pertes pour les championnats seraient faramineuses

A lire aussi :

Zlatan lance une collecte de fonds pour soutenir les hôpitaux italiens

Plus d'un milliard d'euros de pertes rien que pour la Premier League

Les cinq grands Championnats européens (Bundesliga, Liga, Ligue 1, Premier League et Serie A) sont tous suspendus, et pour la plupart, la date de reprise n'est pas encore connue. Mercredi, la société KPMG, qui est l'un des plus grands réseaux de cabinets d'audit et de conseil du monde, a livré son analyse concernant les futures pertes que ces suspensions vont engendrer dans lesdits championnats. Et le constat est terrible : selon la société, qui emploie plus de 200 000 personnes dans le monde entier, la Premier League pourrait perdre entre 1,15 et 1,25 milliard d'euros si la saison n'allait pas à sa fin. Un déficit terrible pour l'un des plus gros marchés du monde dans le domaine du sport.

La Ligue 1, Championnat le moins impacté du top 5

Si le scénario catastrophe envisagé par la société se réalise, les dégâts pourraient être importants : en Liga, une fin prématurée du Championnat coûterait entre 800 et 950 millions d'euros. En Bundesliga, les pertes pourraient s'élever à 750 millions d'euros, contre 650 en Serie A et 400 en Ligue 1. Pour rappel, il reste 124 matchs à disputer en Italie, 110 en Liga, 101 en France, 92 en Premier League et 74 en Allemagne. KPMG a réussi à réaliser cette analyse en calculant le manque à gagner des clubs par rapport aux droits TV ou encore à la billetterie. Des montants faramineux, qui inquiètent au vu de la situation actuelle. 

A lire aussi :

Coronavirus : Thiago Silva et Neymar sont rentrés au Brésil

Donne ton avis

Auteur

Leo : (526 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail