Actualités Sport

Vente de drogues, mendicité : Patrice Évra revient sur son enfance traumatisante

Vente de drogues, mendicité : Patrice Évra revient sur son enfance traumatisante

Quelques jours avant le premier combat professionnel de boxe de sa carrière, Patrice Évra s’est livré dans une émission anglaise. L’homme de quarante ans en a profité pour faire de nouvelles révélations sur son enfance.

« Même à minuit, quand ils jetaient les Big Mac froids, nous allions à la poubelle »

Le 30 avril prochain, Patrice Évra sera opposé à Adam Saleh pour le premier combat de boxe de sa carrière professionnelle. C’est dans ce contexte que l’ancien capitaine de Manchester United s’est exprimé dans l’émission Freeze the Fair sur la BBC One. Quelques mois après la sortie de son autobiographie, l’ex-international français a livré de nombreuses douloureuses révélations. Dans des propos retranscrits par RMC Sport, le natif de Dakar déclare : « Je pense que quand mon père est parti, c’était comme le chaos. »

Invité à donner trois anecdotes, deux vraies et une fausse, Évra répond : « Vendre de la drogue, mendier devant un magasin et travailler dans un magasin de télévision. Je n’ai pas vendu de télévisions. Les deux autres sont vraies. J’avais environ 13 ans. Parfois, même à minuit, quand ils jetaient les Big Mac froids, nous allions à la poubelle. »

L’ancien latéral de Monaco est également revenu sur l’agression sexuelle dont il a été victime étant jeune : « Être abusé sexuellement à l’âge de 13 ans a eu un impact énorme sur ma vie. Vous avez juste honte de vous-même. Lorsque vous ne faites pas confiance à l’autorité, parce que c’était mon directeur, vous ne faites confiance à personne d’autre. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT