Actualités Sport

Une demi-finale cauchemardesque entre la Guinée et le Ghana.

Une demi-finale cauchemardesque entre la Guinée et le Ghana.

Une fin de match houleuse entre la Guinée Equatoriale et le Ghana

Après la polémique sur le match Tunisie-Guinée Equatoriale, qui aura valu à l’arbitre du match d’être suspendu 6 mois, la demi-finale du pays hôte de la CAN 2015 a encore plus créée l’engouement. Le match a été entaché suite à des incidents très malheureux, qui n’aideront pas cette compétition à avoir une meilleure image. De violents affrontements ont eu lieu à la fin du match, à tel point que le match a été arrêté pendant près de trente minutes. Malabo s’est transformé en spectacle chaotique dû à de violents débordements dans les tribunes du stade.

La soirée était à la fête, la Guinée Equatoriale vivait sa première demi-finale en Coupe d’Afrique des Nations. La rencontre de jeudi soir contre le Ghana a malheureusement très mal tournée. Le scénario du match n’a pas plu aux supporters guinéen qui ce sont fait remarqué de la plus mauvaise des manières. Premier incident à la mi-temps, alors que les Black Stars menaient 2 à 0, les joueurs ont été raccompagné aux vestiaires sous une pluie de projectiles. En seconde mi-temps, le troisième but des Ghanéens, inscrit à 15 minutes de la fin, a déclenché la fureur des Equato-guinéens qui s’en sont prit aux supporters adverses. Les supporters du Ghana ont été contraint de quitter les tribunes en direction de la pelouse, afin d’éviter les jets de pierres, bouteilles et bout de verres en tout genre. Une scène très controversée qui aura valu un arrêt de jeu de 30 minutes, l’intervention d’un hélicoptère pour calmer les supporters, des jets de gaz lacrymogène et l’évacuation du stade.

Scène irréelle dans un match de football, sport qui est censé rassembler et fédérer. Le match a repris par la suite, mais l’arbitre a écourté le temps réglementaire, en faisant jouer les deux équipes pendant trois minutes au lieu de huit, histoire de mettre rapidement fin à cette demi-finale infernale. Cette rencontre a provoqué la colère et l’incompréhension du capitaine des Black Stars, André Ayew, qui s’est confié au micro de Canal + Sports : « C’est surprenant. Je suis très déçu. Pour eux, pour nous. Et aussi pour nos supporters. Quand je vois ce que le gouvernement a fait pour qu’ils puissent assister au match, en affrétant notamment un avion, et quand je vois qu’il y a des blessés. Je suis très déçu, très amer, et je ne suis donc pas content. » Le président de la fédération ghanéenne de football s’est également exprimé, et réclame une sanction à l’égard de la Guinée Equatoriale : « Il est dommage que ce nuage sombre éclipse notre succès, et nous avons vraiment besoin de voir la Confédération africaine de football (CAF) agir avec fermeté« . La fête a été gâché pour le Ghana, qualifié pour la finale de la CAN, en espérant que les deux derniers matchs de la compétition se déroulent mieux que celui-ci.

Guinée Equatorial 0 – 3 Ghana (J. Ayew 42, M. Wakaso 45′, A. Ayew 74′)

Source vidéo

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT