Actualités Sport

Quel entraîneur pour remplacer Ancelotti au PSG ?

Quel entraîneur pour remplacer Ancelotti au PSG ?

Même si le départ de Carlo Ancelotti n’a pas encore été officialisé, il s’annonce imminent…

Lors des Trophées UNFP, décernés dimanche soir sur le plateau de Canal+, le technicien italien a clairement exprimé sa volonté de quitter le club de la capitale à la fin de la saison. Sans en donner les raisons. Les dirigeants du PSG se sont déjà mis en quête du successeur de « Carletto ». Plusieurs noms de candidats se profilent, dont les cinq suivants :

Rafael Benitez

L’entraîneur espagnol semble aujourd’hui être en pole position pour devenir le nouveau coach parisien. Dimanche, après la réunion où Carlo Ancelotti a fait part de sa volonté de partir, le président Nasser Al-Khelaïfi serait aussitôt entré en contact avec lui, selon RMC. Intérimaire à Chelsea, il vient de remporter l’Europa Ligue avec les Blues. Vainqueur de la Ligue des Champions en 2005 avec Liverpool, Benitez possède l’avantage d’être libre en fin de saison.

Fabio Capello

L’actuel sélectionneur de la Russie paraît avoir le profil le plus proche de celui d’Ancelotti. De nationalité italienne, il possède un palmarès impressionnant (deux Ligue des Champions, trois titres de champion d’Italie et deux d’Espagne) et est habitué à gérer des stars. A l’heure actuelle, le technicien de 66 ans n’aurait pas été contacté par les dirigeants parisiens. « Je n’ai parlé avec personne du PSG. La dernière fois que j’ai parlé avec Leonardo, c’était il y a un an. Je l’avais appelé et ce n’était pas pour parler de mon père », a expliqué son fils, Pierfilippo Capello, dans les colonnes de France Football.

Roberto Mancini

S’il possède l’avantage d’être italien, le futur ex-entraîneur de Manchester City reste sur une saison blanche et sèche. Limogé par les Citizens, il aurait récemment été sondé par les dirigeants de Qatar Sports Investments (QSI). Libre de tout contrat, reste à savoir s’il envisage à nouveau de travailler avec des dirigeants du Golfe.

Arsène Wenger

Le technicien français a terminé la saison en boulet de canon avec Arsenal, décrochant une qualification directe pour la prochaine Ligue des Champions. Souvent présenté comme le candidat favori à la succession d’Ancelotti, l’Alsacien est lié aux Gunners jusqu’en juin 2014. « Je respecte mes contrats », martèle-t-il lorsqu’il est interrogé à propos d’un intérêt parisien à son égard.

Leonardo

Il s’agirait de la solution interne. Selon Le Parisien, le directeur sportif aurait sondé plusieurs joueurs de l’effectif parisien pour savoir comment ils accueilleraient sa nomination. Le 30 mai, le Brésilien sera fixé sur sa sanction, suite à sa bousculade sur l’arbitre Alexandre Castro lors de la rencontre entre le PSG et Valenciennes. Il faudrait que la sentence soit d’une courte durée pour que Leonardo apparaisse comme une alternative crédible.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT