Actualités Sport

Pierre Ménès visé par une enquête pour harcèlement sexuel et agression sexuelle

Pierre Ménès visé par une enquête pour harcèlement sexuel et agression sexuelle

Les accusations s’enchaînent contre Pierre Ménès. Aujourd’hui, on apprend qu’une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Nanterre pour des faits présumés de harcèlement sexuel et d’agression sexuelle quand le consultant travaillait chez Canal +.

Une enquête consécutive à un rapport interne publié par Canal +

Le 8 juin prochain, Pierre Ménès sera jugé pour des faits d’agression sexuelle. Le natif de Paris est accusé d’avoir touché la poitrine d’une hôtesse d’accueil lors du match PSG-Nantes, disputé au Parc des Princes le 20 novembre dernier. Aujourd’hui, on apprend que le parquet de Nanterre a ouvert une enquête préliminaire pour harcèlement sexuel et agression sexuelle. Cette enquête est consécutive à un signalement fait par l’Inspection du Travail des Hauts-de-Seine en décembre dernier. Ce même signalement est la conséquence d’un rapport interne de Canal +, publié après la diffusion du reportage Je ne suis pas une salope, je suis journaliste, de Marie Portolano. Sept employés de la chaîne cryptée à l’époque ont témoigné contre Ménès.

Peu après l’annonce de l’ouverture d’une enquête, l’avocat de Pierre Ménès est monté au créneau. Dans des propos retranscrits par BFMTV, Maître Arash Derambarsh déclare : « Ces témoignages ne sont pour la plupart pas du tout corroborés. Canal Plus après avoir pris en compte ce rapport interne a décidé de ne pas licencier pour faute grave Pierre Ménès et a conclu un accord transactionnel ce qui signifie que pour son propre employeur il n’a pas commis la moindre infraction. Le parquet de Nanterre réagit seulement et uniquement face à une forme de pression malveillante à l’encontre de Pierre Ménès. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT