Actualités Sport

OM de l’ombre

OM de l’ombre

Battu une nouvelle fois face à Moenchengladbach en Ligue Europa (2-0), le club marseillais connait une période délicate.

L’OM vit au rythme des saisons. Malgré un contexte difficile, l’OM a connu un été des plus ensoleillé qu’il soit. Dans une situation financière délicate, l’effectif du club marseillais s’est indéniablement affaiblit aussi bien quantitativement que qualitativement cet été. Beuacoup s’attendais alors à assister à un début de saison poussif de la part des phocéens, il n’en a rien été. Emmené par Elie Baup, qui a su redonner confiance et unité à un groupe traumatisé par une piteuse saison dernière, l’Olympique de Marseille réalise le meilleur début de saison de son histoire et surprend toute la France en alignant six succès de rang en Ligue 1…c’était avant l’arrivée de l’automne.

Le premier chagrin du jour…

Dès la fin du mois de septembre, les résultats fanent et les contreperformances s’entassent comme les feuilles mortes. Après deux mois de compétition passés en sur-régime, l’OM paye le contre-coup de son démarrage en trombe. Avec 1 victoire sur ses 5 derniers matches, Marseille marque clairement le pas. La fatigue semble avoir eu raison de la solidarité et de l’envie longtemps affichée, les organismes commencent à ressentir les limites du turn-over au sein de l’équipe, au point que pour certains le corps n’arrive plus à suivre, à l’image de Gignac. Si l’on dit qu’une grande équipe ne s’incline jamais deux fois de suite, l’OM n’en est pas encore une. Défaits à Troyes puis à Moenchengladbach sans avoir inscrit le moindre but, les olympiens connaissent une période creuse, alors que se profile déjà une semaine décisive.

L’été indien ?

Souvent, lorsqu’ils se trouvent dans une spirale négative, les entraineurs disent apprécier que les matches s’enchainent rapidement pour éviter de cogiter trop longuement sur la situation. A ce niveau, les rencontres face à Lyon dimanche et au PSG mercredi sont deux aubaines servies gracieusement à l’OM pour se relancer, à condition d’y obtenir des résultats. Dans le cas contraire, la crise se rapprocherait sérieusement. Plus que de belles affiches, ces rencontres sont déjà un tournant dans la saison du club. La première dans la course au podium de Ligue 1, l’autre dans l’optique de glaner un titre devenu l’apanage de l’OM depuis deux ans. Deux occasions de retrouver la lumière.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT