Actualités Sport

Conor McGregor achète le pub où il s’est battu et bannit son agresseur

Conor McGregor achète le pub où il s’est battu et bannit son agresseur

Conor ne plaisante pas.

The Notorious n’oublie rien. Réputé pour son franc-parler, l’Irlandais vient récemment de faire l’acquisition du pub dans lequel il avait frappé un homme.

À LIRE AUSSI 
Conor McGregor vend son whisky et empoche 600 millions de dollars

McGregor, un sacré troll

En 2019, McGregor faisait les gros titres non pas pour ses exploits dans l’octogone, mais pour un fait divers étonnant. De passage dans un bar à Dublin, il aura frappé un homme d’un certain âge après une brouille portant visiblement sur sa propre marque de whisky. Deux ans plus tard, le sportif n’a pas oublié cet incident ayant entaché son image de marque. Revanchard, il a annoncé sur les réseaux avoir fait l’acquisition du pub en question, pour une somme évaluée à un peu plus de 2,3 millions d’euros.

L’établissement en question, le Marble Arch, est donc la propriété du champion de MMA, qui s’est d’ailleurs empressé de bannir Des Keogh, soit l’homme qu’il aura agressé. Il semblerait en réalité que Keogh ait pris un taquet de McGregor en 2019 après avoir refusé un shot de son whisky Proper No. Twelve Irish. A l’époque, Conor avait dû régler une amende de 1 000 euros environ.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT