Actualités Sport

Ludovic Giuly : ´´Vais-je pleurer comme Beckham ?´´

Ludovic Giuly : ´´Vais-je pleurer comme Beckham ?´´

A l’aube de ses 37 ans, Ludovic Giuly va raccrocher les crampons.

Ce dimanche, Ludovic Giuly jouera son dernier match avec les Merlus et le destin a voulu que pour ce jour symbolique, il affronte son ancien club, le Paris-Saint-Germain. Celui que l’on surnomme « le lutin magique » ou encore « El Raton » (la souris en espagnol) en référence à sa petite taille – 1m64 – est passé par différents clubs au cours de sa carrière : l’OL, l’AS Monaco, le FC Barcelone (deux clubs où il a connu la gloire), l’AS Rome, le PSG, L’AS Monaco bis pour finir au FC Lorient. Il compte également 17 séléctions en équipe de France.

Vais-je pleurer comme Beckham ? On verra.

Le natif de Vénissieux s’est livré avec une certaine retenue au Parisien au sujet de son ultime match de football avant sa retraite. « J’espère tenir au moins 60 minutes. Et, au moment de quitter sur le terrain, je ne sais pas comment je serai. Vais-je pleurer comme Beckham ? On verra. C’est quelque chose qui n’appartient qu’à moi. En plus, c’est le PSG en face, je connais encore quelques joueurs. Et toute ma famille va venir me voir. Je vais partir la tête haute […] Depuis le début de la saison, j’avais coché ce Lorient – PSG comme la dernière barrière. J’y suis. Mon corps a tenu jusque-là. Toute la semaine, j’ai fait attention à la blessure. »

J’ai été un bon, mais pas un grand joueur

Humble, l’ex-tricolore a donné son opinion sur lui-même : « j’ai été un mec honnête et franc. Je n’ai jamais triché. Si j’étais un tordu, je n’aurais pas tenu dix-huit ans. Sur le terrain, j’ai envie de dire que j’ai été un bon, mais pas un grand joueur. » Ludovic Giuly s’accordera un petit temps de repos avant de passer ses diplômes d’entraîneur. Des rumeurs courent sur sa présence en tant que consultant sur la chaîne beIN Sport dès la saison prochaine.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT