Actualités Sport

Les 10 plus grandes insultes de l’histoire du foot !

Les 10 plus grandes insultes de l’histoire du foot !

Si Serge Aurier s’est montré particulièrement brillant dans le domaine, il est loin d’être le seul…

C’est un domaine en plein expansion… Si les tensions et les échanges vigoureux ont toujours existé dans le football, les nouvelles technologies de l’information et de la communication nous permettent désormais d’être au courant du moindre mot de travers. Alors que le #Auriergate anime la toile et le football hexagonal depuis maintenant quelques jours, Booska-P vous propose de découvrir le Top 10 des insultes les plus cultes de l’histoire du football international… Attention les yeux (-18).

1) Materazzi vise le ‘sacré’

En une phrase, qui n’aurait même pas permis de passer la draft aux Rap Contenders, Marco Materazzi est devenu une célébrité planétaire. Nous sommes le 9 juillet 2006, la France affronte l’Italie en finale de la Coupe du Monde. Agacé par l’agressivité de l’italien, Zinedine Zidane lance : « Si tu veux mon maillot, je te le donne à la fin du match » , Materazzi répond «Je préfère ta p*** de sœur», à en croire son livre. Une attaque directe envers le sacré qui a entrainé la suite que l’on connait…

2) Le « Finish Him » d’Anelka sur Domenech

C’était le coup médiatique de l’année ! En dévoilant en une les insultes proférées par Nicolas Anelka à Raymond Domenech lors du match de phase de poule entre les bleus et le Mexique, L’Equipe a provoqué un véritable séisme menant à la grève de Knysna et a la plus grande crise de l’histoire du football français. Excédé par son coach, Anelka lui balance « Va te faire en***** sale fils de p*** » selon le quotidien sportif. Une de ses plus belles actions sous le maillot bleu.

3) Le suicide en direct de Serge Aurier

Avant d’utiliser les réseaux sociaux, il faut en connaître les tenants et les aboutissants… D’une incroyable naïveté, Serge Aurier s’est lâché ce week-end sur Périscope et a insulté copieusement son entraineur Laurent Blanc : « C’est une fiotte, à Zlatan il lui prend les coui**** ! Il lui prend tout ! » … Click Boom ! Cette vidéo dévoilée au grand jour, sa carrière au PSG est morte ou sous assistance respiratoire. Il gagne néanmoins sa place sur le podium !

4) Luis Suarez en mode…

Quand il ne joue pas au sérial buteur ou au chien enragé, l’attaquant uruguayen Luis Suarez enfile son déguisement du troisième Reich…Lors du derby du nord de l’Angleterre entre Manchester United et Liverpool le 15 novembre 2011, le buteur s’écharpe avec le français Patrice Evra et le qualifie à 7 reprises de « petit nègre ». Du racisme primaire de bas étage mais l’insolence du joueur qui explique que chez lui ça n’a pas de connotation négative ou discriminante et qui refuse ensuite de serrer la main de son adversaire des mois plus tard, ça, c’est du grand art.

5) Milan Baros rejoue le bruit et l’odeur

Bien qu’il ne soit pas citoyen français, Milan Baros a semble-t-il eu échos de la polémique Du bruit et l’odeur d’un certain Jacques Chirac. Le 18 avril 2007, le futur champion de France lyonnais se déplace à Rennes. Au duel avec un jeune talent camerounais nommé Stephane M’Bia, l’international tchèque perd son calme, se retourne vers lui en se pinçant le nez et mimant une plainte olfative… Il n’ira en bloque le geste raciste, son courage étant à la hauteur de son talent, c’est à dire au ras du sol.

6) Zlatan castre Pep Guardiola

Si on l’écoutait, il y aurait fort à parier que Zlatan n’aurait pas besoin d’entraineur… En tous cas, certainement pas de Pep Guardiola. Après une saison passée sous ses ordres, Zlatan s’est donc fait un nouvel ami en la personne du technicien espagnol. Si pour beaucoup, il est à ce jour le meilleur coach du monde, pour Zlatan il reste au niveau du caniveau : « Tu n’as pas de couilles, tu te chies dessus devant Mourinho, tu ne vaux rien à côté de lui » lui a-t-il lâché en tête à tête. Pas étonnant qu’après ça, il n’ai pas fait de vieux os en Catalogne…

7) Nasri attaque les mamans

L’histoire d’amour entre Samir Nasti et l’équipe de France n’a pas attendue l’arrivée de Didier Deschamps pour être tumultueuse…Lors de l’Euro 2012, le joueur s’en est pris à un journaliste de l’AFP :« Tu me dis casse-toi? Viens on va régler ça la-bas… Va te faire enc****, va ni**** ta mère, sale fils de p***. Va te faire en*****, comme ça tu pourras dire que je suis mal élevé. ». C‘est ce qu’on appelle un combot bien plus percutant que ses prestations avec les bleus.

8) Thauvin, en coéquipier modèle…

Bien qu’auteur de prestations plus que moyennes sous les couleurs phocéennes, Florian Thauvin s’est fait remarquer autrement sur le terrain. Lors d’une rencontre face à Rennes, le jeune espoir n’accepte pas une remarque de Dimitri Payet et lui envoi un « Fils de p*** » capté par les caméras de télévision. Malgré des excuses publiques, ces deux là ne passeront pas leurs vacances ensemble comme dirait un certain Thierry Rolland.

9) Cissé lutte contre l’obésité

Les critiques ça n’est visiblement pas trop son truc…Auteur de performances contrastées avec l’OM, le buteur est apostrophé par un supporter alors que lui et son équipe se trouvent au Portugal à l’occasion d’un match de Coupe d’Europe en 2007. Visiblement énervé, l’international descend du bus et va à la rencontre de son vis-à-vis pour lui lâcher ces quelques mots : « Ferme ta gueule espèce de gros lard »… L’histoire ne dit pas si, sur ces bons conseils, l’homme a fait un régime par la suite…

10) Ribery aime les ultras

Le côté « vrai » de Franck Ribery fait à la fois sa force et sa faiblesse…Adûlé puis détesté dans l’hexagone en raison d’une histoire contrastée avec les bleus, il a connu le même phénomène lors de son passage à l’Olympique de Marseille. Après une défaite de son équipe, le joueur est vivement critiqué par des supporters à la Commanderie…Il quitte son véhicule et rétorque avec un français familier mais néanmoins parfait : « Moi je te ni*** ta mère, direct, ne parle pas avec moi cousin ! ». Et en allemand ça donne quoi ?

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT