Actualités Sport

Le Qatar achète des parts d’un nouveau club, mais se fait refouler par les supporters

Le Qatar achète des parts d’un nouveau club, mais se fait refouler par les supporters

Après avoir investi massivement dans le Paris Saint-Germain, Qatar Sport Investments s’est récemment offert des parts d’un nouveau club. Rendez-vous au Portugal, où rien ne se déroule pour le moment comme prévu.

Les ultras de Braga font entendre leur voix

Difficile de ne pas voir dans quel contexte la Coupe du Monde va se dérouler. Epinglé pour des lois du travail contraire aux droits de l’homme et une compétition qui a tout d’une catastrophe écologique (des dizaines et des dizaines d’avions affrétés aux heures de match, climatisation dans les stades, lois hostiles aux LGBTQ+, etc), le Qatar est aujourd’hui au centre des débats.

Si l’arrivée de QSI à la tête du Paris Saint-Germain a permis à une certaine frange des supporters parisiens d’effectivement rêver plus grand avec une finale de Ligue des Champions et une pelletée de titres sur la scène nationale, la présence de ce petit Etat dans un club ne fait pas l’unanimité partout.

La preuve à Braga, au Portugal, où les ultras du club ont décidé de se faire entendre avec la manière il y a peu. Lors du match contre l’Union Saint-Gilloise en Europa League (3-3), ils ont affiché une banderole pour le moins véhémente à l’attention de QSI, désormais détenteur de 21,67% du capital social de Braga.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT