Actualités Sport

LdC : tristesse totale pour Lille et Lyon

LdC : tristesse totale pour Lille et Lyon

Mercredi soir, les deux clubs français engagés en Ligue des Champions se sont inclinés. Lyon n’a rien pu faire face au Real Madrid (0-2), tandis que Lille n’est pas parvenu non plus à tirer son épingle du jeu sur la pelouse de l’Inter Milan (2-1).

Entre le Real Madrid et l’OL, il existe bien deux classes d’écart. Comme lors du match aller, les hommes de Rémi Garde ont fait pâle figure face aux Merengue. Malgré ce revers, les Rhodaniens conservent leurs chances de qualification pour les huitièmes de finale de la compétition. Au Stade Gerland, Cristiano Ronaldo a inscrit un doublé, dont un but sur penalty. Lors de la prochaine journée, l’équipe présidée par Jean-Michel Aulas devra impérativement s’imposer face à l’Ajax d’Amsterdam. « Le Real est très fort. Le match a été difficile pour nous. Nous aurions peut-être pu accrocher un résultat nul. Il y a un talent individuel très important du côté du Real mais aussi un côté collectif qui fonctionne très bien avec beaucoup de dézonages qui posent beaucoup de problèmes à l’adversaire. Cela donne une organisation très difficile à contrer même si nous y sommes parvenus par moments. Sur la double confrontation, l’écart entre les deux équipes et les deux clubs est important », a réagi Rémi Garde en conférence de presse d’après-match.

Les Dogues n’ont pas mordu

De son côté, Lille était parti pour tenter l’exploit face à l’Inter Milan, avec un onze de départ ultra-offensif. Rudi Garcia avait opté pour un schéma tactique en 4-2-3-1, s’apparentant presque à un 4-2-4. Les Dogues ne comptent que deux points dans leur groupe et n’ont plus leur destin entre les mains. Samuel a rapidement donné l’avantage aux Italiens (1-0, 18e), avant que Milito ne double la mise en seconde période (2-0, 65e). De Melo réduira le score pour les hommes de Rudi Garcia. « La bonne nouvelle de la soirée, c’est le 0-0 entre Trabzonspor et le CSKA Moscou. Parce que ça fait deux fois qu’on joue l’Inter, deux fois qu’on perd, et deux fois qu’on a des regrets. Leur expérience et notre inexpérience ont parlé. La marche est encore trop haute pour nous contre une équipe de ce niveau. Avec le nul dans l’autre match, deux victoires seront nécessaires mais aussi certainement suffisantes pour poursuivre l’aventure en Ligue des Champions », déclarait l’entraîneur Lillois, au micro de Canal+, juste après le coup de sifflet final.

Retrouvez toute l’actualité du football et de la Ligue des Champions en temps réel sur le Twitter Booska-p et le facebook Booska-p.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT