Actualités Sport

L’Algérie verra le Brésil ! (VIDEO)

L’Algérie verra le Brésil ! (VIDEO)

Au terme d’une rencontre palpitante, l’Algérie a validé son ticket pour la Coupe du Monde au Brésil.

À l’issue du match aller remporté 3 à 2 par le Burkina Faso, l’Algérie n’avait pas d’autre choix que de gagner le match retour à Blida devant leur fidèles supporters afin de se qualifier pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil.

L’Algérie en ébullition avant même le début du match !

Seuls rescapés du Maghreb, le Maroc et la Tunisie étant éliminés, les Verts étaient conscients de l’enjeu du match. Les supporters également. La veille de la rencontre, ces derniers se rendaient devant l’hôtel dans lequel résidaient les Burkinabés. Cris et pétards étaient de mise pour déconcentrer l’adversaire du soir et les troubler psychologiquement. Le lendemain tôt, un bon nombre d’Algériens se dirigaient vers l’enceinte du stade, si bien que celui-ci a été rempli plusieurs heures avant le coup d’envoi. De quoi accueillir les Etalons de manière hostile surtout que les supporters du Burkina n’ont pas pu se rendre en Algérie pour des raisons de sécurité. À noter que 5000 hommes ont été mobilisé pour éviter des débordements autour de la rencontre.

L’arbitre sous le feu des projecteurs…

« Sans l’arbitre, on serait déjà qualifiés avec un nul là-bas. Ça me reste en travers de la gorge, j’ai vraiment encore du mal à l’avaler, mais l’arbitrage est un fléau en Afrique. Quand je vois que c’est l’arbitre qui a décidé du sort de la rencontre… Il a aussi oublié un penalty sur Feghouli. Mais je n’oublie pas qu’on aurait dû marquer sur nos nombreuses occasions. » affirmait Vahid Halilhodzic, l’entraîneur des fennecs, il y’a quelques jours. C’est dire la pression qui pesait sur les épaules de Badara Diatta, l’arbitre sénéglais de ce match retour.

Une première période en demi-teinte

Comme préssenti, l’ambiance de la rencontre était survoltée. Dans un stade Mustapha Tchaker plein à craquer, les deux équipes n’ont pas pu se départager. Pourtant dès les premières minutes, les Burkinabés ont montré leur potentiel et inscrit un but…signalé hors-jeu par l’arbitre. Du côté algérien, une tête de Slimani non cadrée venait exciter le public vers le milieu de cette première mi-temps. Outre ces deux occasions, les deux équipes n’ont pas vraiment brillé. Malgré deux fautes qui méritaient des sanctions plus sévères du côté algérien, les Fennecs et les Etalons rejoignaient les vestaires au grand complet.

Une délivrance signée Bougherra !

En deuxième période, suite à un cafouillage farfelu Madjid Bougherra inscrit le seul but du match synonyme de qualification pour les fennecs (49e). En fin de partie, un ballon burkinabé vient s’écraser sur le poteau de Zemmamouche et tétaniser le peuple algérien. Toutefois, les verts parviennent à conserver leur mince avance acquise au début de la mi-temps. L’Algérie se qualifie ainsi à sa deuxième coupe du monde consécutive pour la plus grande joie de ses supporters. C’est officiel, le célèbre « One, Two, Three, Viva l’Algérie » retentira au Brésil cet été !

Ci-dessous le but de Madjid Bougherra qui qualifie l’Algérie pour la Coupe du monde 2014 :

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT