Actualités Sport

La rancune de Mandanda !

La rancune de Mandanda !

Le portier de l’OM n’a pas digéré les critiques dont il a fait l’objet il y a quelques mois…

Le silence n’est pas un oubli. Encensé depuis quelques semaines pour ses prestations de haute volée, Steve Mandanda n’en oubli pas pour autant les critiques dont il a été l’objet en première partie de saison lorsqu’il avait plus de mal à se montrer décisif: «Tout ce qui s’est dit ou écrit à une certaine période, c’était franchement n’importe quoi. Je n’étais pas décisif pendant quelques semaines, c’est vrai mais je ne méritais pas autant de critiques. De cette manière-là surtout. On a parlé de mon poids, de mon mental, de tout et n’importe quoi mais je peux le dire clairement : j’ai le même poids, la même tête, je m’entraîne pareil sauf que j’ai plus de réussite» a-t-il indiqué en conférence de presse.

Le poste de gardien de but est un métier ingrat où l’on peut rapidement passer d’un extrême à l’autre. Steeve Elana, le gardien du LOSC, le sait très bien et apporte son soutient au portier de l’équipe de France: « Parfois, ça peut tourner à l’acharnement parce qu’un gardien peut aisément passer pour un mauvais. Seuls les plus forts s’en sortent. On en avait ri et aujourd’hui, je suis content que Steve ait remis les pendules à l’heure » explique-t-il dans La Provence.

Capitaine de l’OM, Steve Mandanda sait qu’il se trouve en première ligne et que ses prestations sont particulièrement scrutées. Bénéficiant d’un crédit inaltérable chez les supporters marseillais, l’ancien havrais devrait poursuivre l’aventure avec le club phocéen: «A partir du moment où le club avance, qu’il y a des compétitions européennes, que le club est ambitieux, je l’ai dit et je le répète, je me sens bien ici, a-t-il affirmé. Une expérience à l’étranger, dans un grand club européen, vous pouvez demander à tous les joueurs, celui qui dit non est un menteur. Mais je ne suis pas à la recherche, pas du tout.» assure-t-il.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT