Actualités Sport

« Je lui ai dit que je ne voulais pas coucher avec lui » : une deuxième plaignante témoigne contre Benjamin Mendy

« Je lui ai dit que je ne voulais pas coucher avec lui » : une deuxième plaignante témoigne contre Benjamin Mendy

Le procès de l’ancien joueur de Manchester City continue et une deuxième victime présumée a donné sa version des faits devant le tribunal de Chester, en Angleterre.

Trois viols présumés en une soirée

Les témoignages contre Benjamin Mendy se succèdent. Après une première plaignante hier, une autre victime présumée, qui avait 20 ans au moment des faits, s’est présentée devant la cour. Elle accuse le footballeur de l’avoir violée à trois reprises, au cours d’une même soirée en octobre 2020. A son domicile, Benjamin Mendy se serait emparé du téléphone de la plaignante et l’aurait amené dans la « master bedroom », une pièce sécurisée avec accès électronique et qui ne peut être ouverte que de l’intérieur.

La victime présumée livre ensuite un récit effrayant : « La porte s’est refermée derrière nous. […] Je lui ai dit que je ne voulais pas coucher avec lui et que je voulais qu’il me rende mon téléphone, que je voulais partir. Il m’a dit « La porte est fermée de toute façon. […] Je veux voir ton corps, tu as de si gros seins » et il m’a demandé de me déshabiller. […] Il a tiré mes fesses vers lui. Je disais juste « Non, non, je ne veux pas coucher avec toi ». Il me disait : « C’est bon, ça va » et il a déplacé mon string sur le côté. »

Benjamin Mendy l’aurait ensuite violé à trois reprises. La scène aurait duré une quinzaine de minutes : « Ce qui me bouleverse le plus, c’est le nombre de fois où je lui ai dit non. » Selon les dires de la plaignante, le champion du monde se serait ensuite vanté d’avoir couché avec 10 000 femmes. Concernant cette affaire, Benjamin Mendy avait été entendu en novembre 2020 par la police, soit deux jours après que la plaignante a porté plainte.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT