Actualités Sport

« J’ai fini par être obligée de céder » : une quatrième plaignante témoigne contre Benjamin Mendy

« J’ai fini par être obligée de céder » : une quatrième plaignante témoigne contre Benjamin Mendy

Alors que le procès contre l’ancien joueur de Manchester City a débuté il y a deux semaines, une quatrième victime présumée a livré sa version des faits.

Les faits présumés remontent au 23 juillet 2021

Les témoignages accablants contre Benjamin Mendy s’accumulent. Une troisième plaignante s’est présentée devant le tribunal de Chester et a expliqué ce qu’elle avait vécue le 23 juillet 2021. Alors qu’elle se trouvait chez Benjamin Mendy, le footballeur lui aurait envoyé un message pour lui demander de descendre : « On a fini par s’embrasser et il a baissé son pantalon. Je lui ai dit que je ne faisais rien. Il a répondu « que veux-tu dire ? » Il était là du genre « toutes ces femmes veulent baiser avec moi ». Je crois qu’il me disait des choses pour me convaincre de faire des trucs avec lui. »

Face à la situation, la plaignante avoue sa résignation : « Je ne savais pas quoi faire à ce moment-là, j’avais donné toutes les excuses possibles pour me sortir de cette situation. C’est comme si rien de ce que je disais ne lui faisait tilt, c’était comme parler à un mur. J’ai fini par être obligée de céder, il n’y avait rien d’autre que je puisse dire ou faire. J’ai dû me mettre à quatre pattes. Il était derrière, avec sa main sur mon dos. J’ai dit « non ». Il m’a répondu « laisse moi ». »

Face au contre-interrogatoire de l’avocate de Benjamin Mendy, la plaignante réaffirme qu’elle n’était pas consentante : « Je lui ai répété : « Je ne veux rien faire, je ne te veux pas. » Ce n’était pas long, dans les 20 secondes. […] Mais durant tout le temps que ça a duré, il savait que je ne voulais pas ça. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT