Actualités Sport

Insultes, nerfs à vif… Ce journaliste livre les dessous de l’embrouille de Messi avec les Néerlandais

Insultes, nerfs à vif… Ce journaliste livre les dessous de l’embrouille de Messi avec les Néerlandais

C’est peu dire que ça a chauffé entre Néerlandais et Argentins ce vendredi. Qualifiés aux tirs au but (2-2), les Argentins avaient des comptes à régler avec leurs homologues juste après le match. Si durant la partie, Leandro Paredes a allumé la mèche en tirant un ballon sur le banc hollandais, Messi s’est pris la tête dans les couloirs avec Wout Weghorst, double buteur du soir. On vous explique pourquoi.

« Qu’est-ce que tu regardes, idiot ? Va là-bas ! »

Journaliste pour la chaîne TyC Sports, Esteban Edul était aux premières loges de l’embrouille entre Lionel Messi et Wout Weghorst. Alors qu’il cherchait à poser ses questions à la star de l’albiceleste, il a vu les deux joueurs s’échanger des amabilités. Si les spectateurs et les internautes ont pu croiser Messi lâcher « Qu’est-ce que tu regardes, idiot ? Va là-bas ! » à son rival face caméra, l’embrouille n’a pas démarré ici.

Pour le journal argentin Olé (propos retranscrits par RMC Sport) le journaliste raconte : « Après le match, ils se chamaillaient tous dans les vestiaires, et pas seulement Messi. Van Dijk s’embrouillait avec Otamendi. On aurait dit un Lanus-Banfield ou un Newell’s-Central (derbys de Rosario et Buenos Aires), mais ça avait plus de gueule parce que c’étaient des stars mondiales. La colère de Messi concernait surtout la séance des tirs au but, quand les Néerlandais tentaient de gêner les Argentins. Le 19 (Weghorst) attendait dans le tunnel, il se rapproche de Messi et lui demande son maillot. C’est à partir de là que Leo a commencé à se chauffer. Le joueur hollandais ne comprenait pas, il s’est arrêté et Messi l’insultait. Il l’insultait bien plus avant le début de l’interview durant laquelle il était un peu plus calme. Leo ne m’a calculé à aucun moment pendant l’interview. Il était tellement chaud qu’il ne m’a pas regardé et n’écoutait pas mes questions. Je l’ai interrogé sur sa passe incroyable pour Molina et lui m’a parlé de van Gaal, de la Fifa… Je n’ai pas pu l’interroger. À un moment, alors qu’on était à l’antenne, je lui ai dit: ‘Tranquille Leo’ parce qu’il y avait beaucoup de personnes de la Fifa et on ne sait jamais ce qu’il peut se passer. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT