Actualités Sport

Le boss d’un club de foot s’emporte: « Mes joueurs font trop l’amour »

Le boss d’un club de foot s’emporte: « Mes joueurs font trop l’amour »

Pour le sulfureux président roumain Gigi Becali, la mauvaise passe actuelle de son club de Bucarest a une explication toute simple.

Club historique d’Europe de l’Est, vainqueur de la ligue des Champions en 1986, le FC Steaua Bucarest est un monument en crise. Sans championnat décroché depuis 2015, le club de la capitale est désormais au second plan, devancé par le rival honni, le CFR Cluj. Sans compétition européenne depuis 2017 et une élimination en 1/16èmes de finale d’Europa League face à la Lazio Rome, l’équipe coachée par Bogdan Vintila est dans le dur cette saison, et ne pointait qu’à la quatrième place du classement, huit points derrière le 1er, Cluj, à l’issue de la saison régulière. Et pour le sulfureux président du club, George Becali, ces résultats en dents de scie s’expliquent très facilement.

À LIRE AUSSI 
Tony Parker futur président de l'Olympique Lyonnais ?

« Mes joueurs font trop souvent l’amour avec leurs copines »

Samedi soir, le FCSB (Football Club Steuea Bucarest, ancien Steuea Bucarest) concédait un match nul inquiétant face à l’AFC Chindia Targoviste (1-1). Ce résultat poussif étendait à trois le nombre de matchs consécutifs sans victoire, de très mauvais augure en vue des barrages pour le titre. Après le match nul de son équipe, le très controversé président du club, Gigi Becali, a déclaré aux médias locaux : « Mes joueurs font trop souvent l’amour avec leurs copines, c’est pourquoi ils ne jouent pas très bien au football ces derniers temps ». L’ex-député et sénateur roumain ne s’est pas arrêté en si bon chemin, mettant en avant les techniques de l’entraîneur de l’équipe rivale.

Gigi Becali, un personnage très controversé

Face aux journalistes roumains, le Roumain de 61 a poursuivi : « Regardez Dan Petrescu (l’entraîneur de Cluj) ! Les joueurs du CFR n’ont de relations sexuelles qu’une fois par semaine […] Si seulement Florinel Coman (l’attaquant de l’équipe) s’était reposé lui aussi… Mais il est occupé à faire d’autres choses ». George Becali est un adepte des déclarations homophobes, racistes et xénophobes. Il est régulièrement accusé de corruption, et a refusé de recruter Florent Sinama-Pongolle en août 2012, au seul motif que ce dernier est noir. Détesté par ses propres supporters, le sulfureux président ne risque pas de se faire de nouveaux amis avec cette déclaration.

À LIRE AUSSI 
Tony Parker futur président de l'Olympique Lyonnais ?

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT