Actualités Sport

Conor McGregor mis hors de cause dans une affaire d’agression sexuelle

Conor McGregor mis hors de cause dans une affaire d’agression sexuelle

Arrêté en France, il ne sera pas poursuivi.

Alors que Conor McGregor était sous le coup d’une enquête pour des faits de tentative d’agression sexuelle et d’exhibition sexuelle, il a été mis hors de cause par le tribunal de Bastia. Explications.

À LIRE AUSSI 
Même si McGregor veut l'annuler, son combat face à Poirier aura lieu 

Faute de preuves

En septembre 2020, Conor McGregor était arrêté par la police corse à Bastia. Une femme l’avait accusée de commettre des actes décrits comme tentative d’agression sexuelle et exhibition sexuelle. Depuis le début, la star a nié les faits et il a rapidement été libéré par les autorités qui ont tout de même poursuivi l’enquête. Ce jeudi 15 avril, TMZ Sports nous apprend que le combattant de l’UFC est désormais totalement hors de cause.

Ce dernier a reçu une lettre du tribunal de Bastia lui signifiant que pour faute de preuves insuffisantes, il ne serait pas poursuivi. « Les faits ou les circonstances des faits de la procédure n’ont pu être clairement établis par l’enquête. Les preuves ne sont donc pas suffisantes pour que l’infraction soit constituée, et que des poursuites puissent être engagées » est-il notifié dans le courrier qu’a reçu Conor McGregor publié par le magazine people.

Karen Kessler, une représentante du sportif, a rapporté au média que des prélèvements ADN avaient été effectués et qu’ils avaient innocenté son client.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT