Actualités Sport

Comores : On sait comment un défenseur a terminé gardien et c’est exceptionnel

Comores : On sait comment un défenseur a terminé gardien et c’est exceptionnel

Défaits en huitièmes de finale de la compétition, les Comores ont réalisé un superbe parcours pour leur première participation à la Coupe d’Afrique des Nations. Dans un entretien, le latéral Saïd Bakari est revenu sur cette expérience. Il en a profité pour délivrer une sacrée anecdote sur l’avant Cameroun-Comores.

« Devant la cage il y a onze joueurs, donc c’est sûr qu’il y aura but ! »

Opposés au Cameroun en huitièmes de finale de la CAN, Les Comores ont été éliminées à ce stade de la compétition, non sans réaliser une performance héroïque. Aucun gardien de la sélection entraînée par Amir Abdou n’étant disponible, c’est le défenseur Chaker Alhadhur qui s’est retrouvé aux cages. Auteur d’une superbe partie, le joueur formé au FC Nantes n’a cependant pas pu éviter l’élimination des siens (2-1). Titulaire au coup d’envoi du huitième de finale, Saïd Bakari s’est récemment livré dans un entretien accordé à Winamax.

Interrogé sur la façon dont le gardien a été choisi, le latéral explique : « Franchement c’était quand même assez drôle puisque ça n’a aucune logique. À la base ils ont demandé qui se sentait pour aller au goal. Au début, il y a certains joueurs qui se sont dévoués. Après on a décidé de faire un jeu, mais le jeu il n’avait aucune cohérence puisqu’il était impossible. En fait, on s’est tous mis devant les cages et un joueur centrait. Et il y avait un goal, chacun notre tour on allait au goal. Et si t’encaissais un but tu sortais. Mais en fait devant la cage il y a onze joueurs, donc c’est sûr qu’il y aura but ! Donc à chaque frappe on changeait de goal […] C’est à ce moment-là qu’on s’est dit qu’il fallait vraiment que le goal joue sinon ça allait pas aller. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT