Actualités Sport

CAN 2022 : Trois journalistes algériens agressés au couteau

CAN 2022 : Trois journalistes algériens agressés au couteau

Drame à Douala. Alors que la Coupe d’Afrique des Nations vient de débuter, trois journalistes algériens présents sur place ont été agressés.

« Nous nous sommes retrouvés au sol, ils nous ont agressés à l’arme blanche »

Dimanche soir, trois journalistes algériens étaient présents à Douala, en couverture de la CAN 2022. Alors que le Cameroun affrontait le Burkina Faso, les trois hommes ont été violemment agressés, à quelques mètres de leur hôtel. Fondateur de DZ Foot et victime de cette agression, Mehdi Amazigh Dahak explique au Monde : « Je pense qu’on a dû nous repérer. On l’a remarqué après, mais le lampadaire habituellement allumé près de notre hôtel était éteint. C’était un guet-apens. Ils étaient entre trois et cinq. Nous nous sommes retrouvés au sol, ils nous ont agressés à l’arme blanche. Un confrère a reçu un coup de couteau au dos et à la jambe, mais sans grande gravité. Ils nous ont demandé de leur donner tout ce que nous avions. »

Les agresseurs ont réussi à dérober un passeport et trois téléphones. Le journaliste explique ensuite que la police a mis plus d’une heure à arriver sur place et à escorter les victimes à l’hôpital. Il précise : « Et elle est venue parce que nous avons joint le responsable de la presse de l’équipe algérienne, qui a lui-même averti les autorités, et que l’affaire a commencé à être médiatisée sur les réseaux sociauxMais à part nous entendre, elle n’a pas fait grand-chose. »

Suite à cette violente agression, de nombreuses personnalités du football, dont le sélectionneur des Fennecs Djamel Belmadi, ont apporté leur soutien aux trois journalistes.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT