Actualités Sport

Accusé d’harcèlement moral et sexuel, Noël Le Graët sort du silence

Accusé d’harcèlement moral et sexuel, Noël Le Graët sort du silence

Alors qu’une enquête pour harcèlement moral et sexuel a été ouverte contre lui, Noël Le Graët sort du silence. L’ancien maire de Guingamp a formellement réfuté ces accusations dans un communiqué publié il y a peu.

Le Breton « dément toutes les accusations de harcèlement moral et sexuel »

Au coeur de la polémique, Noël Le Graët a récemment été mis en retrait de son rôle de Président de la Fédération Française de Football. Le témoignage de l’agent de joueurs Sonia Souid a également mené à l’ouverture d’une enquête pour harcèlement moral et sexuel par le parquet de Paris. Dans un communiqué transmis par ses avocats à l’Agence France-Presse, Le Graët annonce qu’il « dément toutes les accusations de harcèlement moral et sexuel. »

L’homme de quatre-vingt-un ans s’étonne également d’apprendre la nouvelle par la presse, tout en s’en prenant aux « nombreuses interférences et pressions politiques » venues selon lui de la Ministre des Sports Amélie Oudéa-Castera. Les interférences en question seraient ainsi matérialisées par l’audit diligenté par le Ministère sur le fonctionnement en interne de la Fédération Française de Football.

Peu après ces déclarations, cette dernière n’a pas manqué de réagir. Dans un communiqué, la Ministre écrit notamment : « Noël le Graët est un justiciable comme un autre. Il est libre d’organiser sa défense comme il le souhaite, mais ses tentatives de diversion ne duperont personne. Je ne me laisserai pas mettre en cause. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT