Series/Cinéma

« The King’s Man : Première Mission » : Les critiques du film sont tombées

« The King’s Man : Première Mission » : Les critiques du film sont tombées

Dans quelques jours, la franchise Kingsman accueillera un troisième opus dans son univers cinématographique. Il y a quelques heures, les premières critiques du film réalisé par Matthew Vaughn sont tombées.

La presse spécialisée est partagée

Disponible dans les salles de cinéma du monde entier à partir du 29 décembre prochain, The King’s Man : Première Mission est un préquel des deux premiers films de la franchise. Dans un article publié sur son site, Hitek recense les critiques de journalistes spécialisés quant au long-métrage. Et les avis sont assez divisés. Morceaux choisis.

Rédacteur en chef de Strange Harbors, Jeff Zhang est franchement ravi : « The King’s Man : Ralph Fiennes en star de film d’action. Qui l’eût cru ? Un thriller d’espionnage aérien et cinétique, qui porte fréquemment un regard idiot et hilarant sur l’histoire. Venez pour l’absurde Raspoutine de Rhys Ifans, restez pour ce qui est en réalité un troisième acte bien exécuté et haletant. »

Même son de cloche du côté du rédacteur en chef de Collider, Steven Weintraub : « The King’s Man est excellent et bourré d’actions fantastiques et de surprises. Si Ralph Fiennes est bon, Rhys Ifans s’est emparé du film avec son portrait de Raspoutine. J’ai aimé comment Matthew Vaughn insère de l’histoire réelle dans sa trame. Je le reverrai définitivement. Pouce en l’air. »

Rédactrice chez Slash Film, Hoai-Tran Bui n’a pas été emballée : « The King’s Man est… étrange. Au niveau du ton, c’est le meilleur film que j’ai vu cette année, il est à la fois conscient de lui-même et sérieux et en même totalement stupide. Il a aussi un scénario profondément troublant auquel plus je pense, plus je le déteste. Mais Raspoutine a des super-pouvoirs, j’imagine ? »

Jeff Ewing ne semble pas acquis à la cause de The King’s Man non plus : « The King’s Man ressemble à deux films très différents, comme 1917 dans l’écrin d’un Kingsman. Le scénario ressemble aux pages de deux scripts différents mélangés ensemble. Quand il y a de l’action, c’est bien fait, mais les motivations du méchant sont bordéliques (pour ne pas dire pire) »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT