Series/Cinéma

PADS : Le syndrome dépressif que cause Avatar 2

PADS : Le syndrome dépressif que cause Avatar 2

Ça s’était passé de la même manière après la sortie d’Avatar en 2009 : certaines personnes ont vécu une dépression après le visionnage de ce film. Aujourd’hui, le même syndrome nommé PADS, fait son retour cette année avec la sortie d’Avatar : La voie de l’eau.

« J’envisage même de me suicider en pensant que si je le fais, je renaitrai dans un monde similaire à Pandora »

En 2010, les forums de fans d’Avatar avaient été envahis d’une vague de messages de personnes se sentaient déprimés après avoir visionné le film de James Cameron. « Depuis que je suis allé voir Avatar, j’ai été déprimé. Regarder le monde merveilleux de Pandora et de tous les Na’vis m’a donné envie d’être l’un d’eux », déclarait l’un d’eux. Un autre a écrit « J’envisage même de me suicider en pensant que si je le fais, je renaîtrai dans un monde similaire à Pandora ».

Avec la sortie d’Avatar : La voie de l’eau, ce syndrome assez inhabituel est de retour, et il a touché une centaine de personnes. Les personnes atteintes ont une sensation que le monde dans lequel elles vivent est maussade et qu’elles n’auront jamais les capacités de voler ou vivre comme les Na’vis sur Pandora.  

Le média anglais The Gardian évoque un remède contre ce syndrome développé par une association canadienne qui défend la protection des forêts. Le remède serait de se reconnecter à la nature en étant en contact avec cette dernière, défendre l’environnement et inciter son entourage à faire pareil. Il est bon de rappeler que ce syndrome n’est absolument pas reconnu par la médecine, mais les symptômes ressentis et décrits par les spectateurs sont bien réels.  

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT