Series/Cinéma

James Cameron, réalisateur d’Avatar, tacle violement les plateformes de streaming

James Cameron, réalisateur d’Avatar, tacle violement les plateformes de streaming

Alors qu’Avatar 2 rencontre un énorme succès dans le monde entier, James Cameron sort la sulfateuse. Dans un entretien, le réalisateur canadien a violemment taclé les plateformes de streaming.

« Cette situation ne peut pas perdurer »

De retour au cinéma avec Avatar : La Voie de L’Eau, James Cameron rencontre un succès mondial avec son ultime œuvre. Alors que le long-métrage devrait prochainement dépasser les deux milliards de recettes au box-office planétaire, le natif de Kapuskasing était l’invité du podcast Kim Master’s The Business. Interrogé sur les conséquences de l’omniprésence des plateformes de streaming sur le monde du cinéma, l’homme de soixante-huit ans déclare, dans des propos retranscrits par Écran Large :

« J’ai l’impression que le virus du streaming a contaminé tout le monde lorsque la pandémie a frappé… Nous ressuscitons le cinéma aujourd’hui, mais il a tué les salles pendant près d’un an… Les dirigeants des plateformes racontaient tous une belle histoire aux gens de Wall Street, sur la façon dont ils allaient créer tout ce contenu. Et d’après ce que j’ai pu observer de loin parce que je n’étais pas directement impliqué, il semblerait que tout le monde jetait de l’argent par les fenêtres afin de générer du contenu et de régénérer ou de renouveler constamment leur catalogue… Mais il me semble désormais que le téléspectateur doit souscrire à huit ou dix abonnements pour tout voir… il est donc évident que cette situation ne peut pas perdurer, a priori, et qu’il s’agit d’un véritable Ponzi. Je pense qu’il y aura une certaine régulation par la suite. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT