Series/Cinéma

Iron man 3 : un film à la hauteur de son buzz ?

Iron man 3 : un film à la hauteur de son buzz ?

Iron Man 3 se déroule après les évènements relatés dans Avengers. Tony Stark est en proie au doute et à la paranoïa après avoir frôlé la mort; alors que de nouveaux ennemis font leur apparition…

La sortie du film a été accompagnée d’une campagne marketing monstrueuse. Avec plus de 2 millions d’entrées en France lors de sa première semaine d’exploitation, dire que le troisième volet d’Iron Man était attendu est un doux euphémisme. Cependant, les démarrages en trombe ne sont pas toujours gage de qualité. Après un second volet plus que décevant qui contraste avec le succès critique et commercial d’Avengezrs, Iron Man débarquait dans nos salles de cinéma avec une certaine pression…

Un scénario habile…

Avec le récent succès de la trilogie Dark Knight, les super-héros névrosés semblaient être à la mode et les premières images de ce Iron Man 3 laissaient présager que la franchise Marvel basculerait elle aussi dans le côté obscure de la force. Pas tant que ça finalement… Ce nouveau volet d’Iron Man adopte certes, un ton plus grave que ces prédécesseurs mais que les fans de la franchise se rassurent, l’esprit fun qui caractérisait les aventures de l’homme d’acier est toujours de mise. Les dialogues sont toujours aussi jouissifs et Tony Stark n’a rien perdu de sa verve ! Iron Man 3 réussi avec brio à se démarquer des autres productions Marvel, grâce à un scénario très habile qui va de surprise en surprise et qui ose quelques infidélités à l’histoire originelle du comic book [Nous n’en dirons pas plus…]

Un écho aux évènements du 11 septembre…

Ce nouvel Iron Man parvient malgré tous ses artifices à rester en phase avec notre réalité. Ainsi les évènements de New-York relatés dans Avengers font ici échos aux attentats du 11 Septembre et Tony Stark/Iron Man symbolise clairement cette amérique post-traumatique qui sombre dans la paranoïa et se lance dans une course éffrénée à l’armement dans le but de se protéger d’une menace fantôme…

La shizophrénie de Tony Stark atteint son paroxysme !

La shizophrénie de Tony Stark atteint son paroxysme dans ce troisième volet d’Iron Man avec la multiplication de ses armures de combat qui une fois en action, raviront les aficionados de spectacles pyrotechniques ! Gwyneth Paltrow dans le rôle de Pepper Pots ne se contente plus de jouer les potiches et prend véritablement son envol. Le sous-estimé Guy Pearce incarne avec brio le redoutable Dr Aldrich mais la mention très bien revient au britannique Ben Kingsley, surprenant dans le rôle du Mandarin, l’ennemi mythique d’Iron Man qui rappelle clairement Oussama Ben Laden…

La parenthèse Avengers aura servi de tremplin à la franchise Iron Man afin de la relancer après un second volet décevant; réalisant ainsi un come-back très remarqué !

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT