Manga/Animé

Quand le gouvernement participe au succès des mangas

Quand le gouvernement participe au succès des mangas

La folie des mangas a conquis la France et cela se ressent dans les résultats du pass Culture. Explications.

Le poids des mangas

Ce jeudi 25 novembre, Livres Hebdo a publié en exclusivité le classement des 22 ouvrages achetés à plus de 5 000 exemplaires avec le pass Culture. Délivré aux jeunes de 18 ans, il offre à ces derniers 300 euros à dépenser en produits culturels. Depuis sa généralisation le 21 mai dernier, plus d’1,5 million de mangas ont été achetés avec ce dispositif.

Sur les 22 ouvrages achetés à plus de 5000 exemplaires, pas moins de 15 sont des mangas. Les 12 premières places sont d’ailleurs l’apanage des ouvrages venus du Japon. En tête de ce top composé essentiellement de licences très bankables, on retrouve One Piece avec plus de 300 000 exemplaires.

L’œuvre imaginée par Eiichiro Oda est talonnée par Demon Slayer et L’Attaque des Titans qui culminent à près de 200 000 exemplaires. My Hero Academia suit ses concurrents de près avec 150 000 exemplaires tandis que Jujutsu Kaisen, Naruto ou encore Berserk (dont l’auteur est décédé en mai dernier) se sont vendus entre 105 000 et 115 000 copies avec le pass Culture.

D’autres œuvres un peu moins connues du grand public ont également été prisées des jeunes dotés du pass Culture comme Spy x Family (20 000 ventes), Mashle (13 000) ou encore Haikyuu!! (10 000). Le manwha (manga coréen) Solo Leveling a réalisé une jolie percée avec plus de 20 000 ventes.

Cachés dans ce top à majorité composé de mangas, le Code Civil annoté (18 800 ventes) et le Lexique des termes juridiques 2021-2022 (5 600) ont également été achetés par les détenteurs du pass Culture. La chronique des Bridgeton, base de la série Netflix du même nom, figure également dans ce classement avec 11 000 ventes, tout comme l’ouvrage de la vidéaste Léna Situations, vendu à 11 600 exemplaires.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT