Geek

Facebook vire 60 employés au hasard à l’aide d’un algorithme

Facebook vire 60 employés au hasard à l’aide d’un algorithme

L’entreprise Accenture l’a confirmé : 60 de ses collaborateurs travaillant pour Facebook ont été licenciés, du fait d’un choix opéré par une intelligence artificielle.

La maison-mère de Facebook sous le feu des critiques

La chose est assez rare pour être soulignée, mais traduit paradoxalement un malaise profond : Facebook s’est appuyé sur une intelligence artificielle afin d’organiser un plan de licenciement. Comme le rapporte le média britannique Daily Mail, 60 consultants de l’entreprise Accenture, travaillant à plein temps pour le compte du réseau social, ont été prévenus de leur licenciement par visioconférence, après avoir été désignés par un algorithme. A l’heure actuelle, Meta, la maison-mère de Facebook, n’a pas souhaité en dire plus sur le procédé, évitant d’étaler les critères de sélection ayant été retenus par l’intelligence artificielle afin de sélectionner les malheureux évincés sur le champ. Les ressources humaines de Facebook confirmeront simplement du bout des lèvres que les collaborateurs ont bel et bien été « sélectionnés au hasard. »

Cette façon de faire semble en tout cas aller de pair avec le discours donné par Mark Zuckerberg il y a quelques semaines de cela, au moment de la présentation des résultats financiers décevants de Meta. L’homme avait évoqué sa volonté de mettre en place des outils permettant de se séparer rapidement des employés « n’ayant plus leur place » au sein du groupe.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT