2.5/5
811 vues

Paroles Intro (en résumé) de Sexion d'Assaut

Découvres les paroles Intro (en résumé) de Sexion d'assaut qui sont disponible juste en dessous du player. Bonne lecture des paroles, lyrics de Intro (en résumé).

Artiste : Sexion d'Assaut
Titre des paroles : Intro (en résumé)

Paroles de Intro (en résumé)

MASKA:
Les nymphos aiment faire les courses parce qu’il y’a souvent une queue immense

J’vis dans une monde où certains hommes prennent la mort pour délivrance

C’est pas en faisant tourner les joints que cette putain d’roue va tourner

Oukhty (ma soeur), respecte ton vagin car c’est par là qu’on est tous né

Si on jette pas de fleurs au Darfour, c’est que là-bas c’est la sécheresse

Les députés ont des langues de putes car beaucoup d’eux sont des lèches-fesses

Celle que t’aime dévoile la haine dans un miroir fissuré

Si l’occident pouvait se salir c’est sur l’Afrique qu’il s’essuierait

J’comprend pas qu’des riches soient gros vu qu’y'a pas d’fric sans suer

Et comment ils en sont arrivés à trouver une petite fille sensuelle

Ils doivent se faire monter en l’air pour mieux redescendre sur terre

On veut tous reposer en paix, pour ça que tout l’monde est en guerre

Et si la coke est claire c’est qu’elle doit s’prendre dans la nuit noire

Et si mes pensées sont claires c’est qu’elle est pas encore venue m’voir

J’avais grave des idéaux, j’ai vu trop d’choses donc j’ai dis « oh »

J’serais pas l’idiot qui s’baisse chaque jour pour chier et qui s’dit oh

J’ai pas d’sous et plein d’soucis, une envie fou de s’mettre sous weed

Bien que la rue soit en béton elle construit pas de mecs solides

Si l’temps était de l’argent les clochards seraient pressés

Plus j’prend conscience de la mort plus mon avenir rétréci

JR O CROME:
J’suis cultivé mais pour la France analphabète

JR Ochrome a.k.a. la dernière lettre de l’alphabet

Décevant comme mon statut social

Délinquant donc pas très fréquentable

J’guette mon affaire les yeux plissés sur une jambe

Jongle avec les flammes Rindek (Attention) à pas glisser sur d’l'essence

Akhi j’suis aussi noir que le tié-quar que j’fréquente

Si j’te disais que son bitume est cagoulé qu’est-ce que t’en penses ?

Réfléchis vite quand une bande déboule

Infériorité numérique ça tue ou ça s’mange des coups

La rue c’est réaliste en gros c’est crue ter les gars d’chez nous

Si j’me définissais moi j’serais l’enclume dans un gant d’velours

Postiché comme des C.R.S.

On s’fait la guerre on s’fait la gueule quand c’est la hass

J’cogite régulièrement pour mailler y’a pas d’magie

Le ghetto t’joue des tours à la David Copperfield

Paris Centre 75 plus d’une fois j’ai bu la tasse

Chez moi ça marche rabbate à reculons dans une impasse

Moi j’reviens d’loin, des keufs des shayatine (diables) sur les côtes

Avec un p’tit arrière gout d’sucre sur le dos

LEFA:
T’as les poches pleines tu crois p’tet que ton cake sent le Givenchy

Mais saches que même sur les plus beaux monuments les pigeons chient

Ce monde est éphémère tout ce qui s’y trouve péri

Et si t’aimes tant la vie c’est parce qu’elle te camoufle ses rides

On m’a dit « jettes toi à l’eau » j’ai bu la tasse

J’ai voulu remonter à bord y’avait plus la place

Là j’ai compris qu’ici souvent c’est chacun pour soi

Limite on t’dit « si t’es pas venu pour m’faire un chèque pousses toi »

J’ai trop ché-mar j’ai des fourmis dans les iepds

J’me prend une nouvelle paire si j’peux m'les fournir sans les yaip (payer)

Oui j’ai tourner dans les iefs (fiefs) j’ai p’tet manger plus de 100 tiep

J’ai vu que ceux qui n’ont rien partagent et que les riches sont sans tièp (pitié)

J’veux pas finir en iench à quatre te-pa
Quand la richesse tente de nous phone ici on capte pas

Tu veux diriger ta vie mais t’as pas la clef d’contact

C’est pour compter leur tune qu’ils t’ont nommé comptable

Poto, t’es seul avec ou sans amis

L’amitié perd de sa valeur comme un pain sans sa mie

Bref, tout ça pour dire qu’en résumé [en résumé]

Elle fait flipper la race humaine [elle fait flipper la race humaine *3]

DOUMAMS:
J’essaye de grimper l’échelle sociale avec une jambe de bois

Je n’attend rien d’une courte échelle vu la hauteur d’mes ambitions

Dur de démarrer la course avec une paire de Atemi

Quel âge à celui qui dit qu’avec le temps la douleur s’atténue

C’est dur de réussir sa vie tout comme de rater sa mort

Certains me disent depuis le temps que tu fais du rap ça mors ?

J’ai beau leurs dire qu’on est pas sorti de l’auberge

Tellement j’en chie de loin tu peux même sentir l’odeur

Un quart de vie passé avec des sparadraps c’est pas un drame

On s’barre à Dam attendre le prochain paragraphe

Akhi, on m’avait dit que la France était un eldorado

Dès l’atterrissage ils m’ont collé un poisson d’avril dans l’dos

Les années passent les saisons changent

Les problèmes viennent plus des cours de maths mais d’avoir la peau mâte

Comment prouver qu’j’suis oppressé les chaines sont invisibles

Les mecs s’efforcent de faire dans l’subtile mais restent prévisibles

Mes gars n’ont plus la forme humaine

A contresens sur un circuit de formule 1

Ferme la et range tes formulaires, j’vais te l’formuler

Autrement j’te l’dis fermement j’veux pas faire l’mulet

ADAMS:
J’suis là pour dénoncer pas là pour faire l’pantin
C’est plus des carottes qu’on s’mange mais des bananes Plantin

Belek au sourire d’une femme à cause d’elle tu peux perdre le tien

La trahison nous fait pâlir jusqu’à en perdre le teint

Pas d’noirs à la télé si c’n'est pour le Sida

Et l’seul kain-fry qui a la côte chez Disney c’est Simba

M’invite pas à table j’suis pas dans mon assiette

Pas l’habitude des couverts nous on partage un bol à 7

On m’a dit qu’en grandissant la voisine serait moins souriante

Qu’avec ou sans dents de lait si c’est la hass les souris entrent

Que rien n’est sûr chaque être humain est en sursis

C’qui est sûr c’est que chaque paire de fesses qui passe c’est un souci

Les p’tits peuvent pas arracher les cœurs ils sont passés au keus

Et si la nuit porte conseil, bah elle a zappé les geush

En résumé crois pas que le temps chôme

Si le monde te sourit akhi saches qu’il a les dents jaunes

J’aimerai effacé le numéro de tout mes frères écroués

Mais dans c’monde rien n’est parfait akhi même la lune est trouée

J’ai les mains sur le cœur, les pieds au sol et la tête vers les cieux

Donc dîtes aux travelos que j’les appellerai toujours Messieurs

MAITRE GIMS:
Paname est vivante mon quartier réside dans son zen

Quand elle éternue, les bicraveurs tombent et prennent du ferme

Le monde est subtile, saches que c’est pas la taille qui compte

Car si le président est un nain bah devant lui tu parais si p’tit

Panam est un chien sans maître donc fuck l’éducatrice

Moi, j’suis né dans l’creux d’une cicatrice

Akhi, tu veux des frissons ? touches moi

Martin Luther King a fait un rêve et Maître Gims a fait un cauchemar

Tu trouves ça gore et alors ?

Censurez moi ça changera rien comme un aveugle dans l’noir

J’suis foutu, caractère de base têtu

L’être humain n’est que du sperme vêtu

Les mécréants voudraient voir Dieu

Essayes d’abord de regarder le soleil dans les yeux

J’me demande plus quand tout ça cessera

Marre de m’battre pour un quartier qui porte le nom d’un ciste-ra

Puis ça m’fait chier

Donc si une meuf me plaît de trop bah je l’imagine en train d’chier

J’vise la tête j’ai plus le temps pour les essais

Et si le monde t’ouvre ses bras bah saches qu’il fouette des aisselles [fouette des aisselles *2]

BLACK MESRIMES:
Moi inch’Allah j’vais pas repartir comme j’suis arriver

En faisant souffrir la daronne encore pire la voir crier

On ira tous au paradis n’est qu’une chanson d’Enfoirés

Et tes et tes hassanets ils s’trouvent pas dans tes putains d’soirées

[hé hé hé] Rien ne marche depuis mes premiers pas

J’me lève tout les jours du pied gauche comme si on m’avait amputé du droit

Les les qui à dit qui au bled c’est la santé

Quoi l’argent n’a pas d’odeur tu mens je l’ai senti

Stop y’a ton gars sûr qui joue au con

Dis lui qu’il est suivi du regard et que c’est pas celui de la Joconde

Y’a celui qui mord la vie et celui qui vit la mort

Dans les deux cas personne peut ves-qui son heure

La beauté de l’homme est dans sa poche

Si t’es milliardaire t’as l’droit d’être moche

Religieux que quand ça t’chantes

[Huuuuuh] Mais les vrais religieux ne chante pas

Comme d’hab ils diront que les kain-fry divaguent

Eux ils lisent des livres alors qui y’en a qu’un qui dit vrai

Si l’argent tombait du ciel [ciel *3]

L'avare tiendrait son parapluie à l’envers sans hésiter

En résumé, mets replay

Fin des paroles de Intro (en résumé). Voici d'autres paroles de Sexion d'Assaut qui pourraient t'interesser :

Paroles de Sexion d'Assaut

  1. Paroles Balader de Sexion d'Assaut
  2. Paroles Avant Qu'elle Parte de Sexion d'Assaut
  3. Paroles Disque D'or de Sexion d'Assaut
  4. Paroles Ma Direction de Sexion d'Assaut
  5. Paroles Africain de Sexion d'Assaut
  6. Paroles Mets pas celle là de Sexion d'Assaut
  7. Paroles Wati House de Sexion d'Assaut
  8. Paroles J'reste Debout de Sexion d'Assaut
  9. Paroles Rien De Méchant de Sexion d'Assaut
  10. Paroles A 30% de Sexion d'Assaut

Donne ton avis sur les paroles de Intro (en résumé).