YG : Kanye West président, ce n'est « que du marketing »

YG soutien Kanye, mais...

par Ben

La semaine passée, Kanye West prenait une fois de plus tout le monde de court, en annonçant non pas un projet, une nouvelle paire de basket ou un opéra, mais ses envies de politique. A désormais 43 ans, l’interprète de Jesus Is King compte bien briguer un mandat présidentiel. Et il peut déjà compter sur quelques soutiens. 

A lire aussi :

Kanye West serait en plein épisode bipolaire

YG lucide sur les envies de Kanye ?

En 2016, YG signait aux côtés du défunt Nipsey Hussle le brûlot FDT. 4 ans plus tard, le rappeur n’a toujours pas changé d’opinion sur l’actuel résident de la Maison Blanche. Pour autant, il serait prêt à voter pour Kanye West, quand bien même celui-ci s’est toujours revendiqué comme proche de Trump et de certaines de ses idées : «Ce n’est que du bluff. Ouais n****, c’est du marketing». Avant d’ajouter : «Les gens sous-estiment Kanye. Il fait des choses, et fait faire des choses aux gens. Il a toujours un plan. C’est un vrai n****. Vous devez regarder son jeu, il est intelligent. Il est devenu chrétien. Il a fait un album chrétien. Il va en sortir un autre, donc il a tout ces gens derrière lui. Il a les chrétiens avec lui, donc il se présente aux présidentielles. «Oh, c’est un chrétien, mon Dieu, c’est Jésus, nous devons voter pour lui !»»

Elon Musk déjà moins partant

A contrario, le milliardaire Elon Musk, qui s’était dans un premier temps montré emballé par l’annonce de Kanye, a depuis fait marche arrière«Nous avons beaucoup plus de désaccords que ce que j’imaginais», pointant par exemple la défiance de l’artiste envers les vaccins qu’il rattache à des théories du complot ou le planning familial, qu’il qualifie «d’instauré dans nos villes par les suprémacistes blancs pour faire le travail du Diable». En réalité, l’annonce de Kanye West pourrait cacher une réalité bien plus complexe qu’il n’y paraît. Selon des sources proches de Kanye, ce dernier traverserait actuellement un épisode bipolaire, ce qui l’aurait entre autre poussé à se présenter aux présidentielles sans prévenir personne, pas même Trump.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (3815 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail