WESH : Bakari, le talent à l'état pur

Le sixième de la saison.

par Ben

Pour ce nouveau numéro de WESH, Nico Colombien passe la frontière belge pour rencontrer Bakari, un artiste installé dans la ville de Liège.

A lire aussi :

WESH : Sasso l'OVNI de Lyon

Un nouvel espoir de la scène belge

Ayant signé un featuring réussi avec son confrère belge Isha un peu plus tôt dans l’année, Bakari revendique un CV conséquent dans l’industrie du rap. Ses premières gammes faites au sein du duo Nü Pi dès 2016, cet artiste de 24 ans né au Congo débutera une carrière solo en 2017, via l’EP de 7 titres Kaléidoscope. Bercé entre la rumba congolaise et la variété française, Bakari s’est initié au rap avec 50 Cent, puis Mafia K’1 Fry, Booba, Sefyu ou encore Rohff pour ne citer que ces quelques noms.

Signé chez Hall Access, il avoue ne jamais avoir envisagé une autre voix que le rap : «Soit c’est le rap, soit ça va être bizarre.» Quand bien même il aura vu son EP Kaléidoscope comme «le projet de la dernière chance» au moment de sa sortie sur les plates-formes de streaming, il a depuis avoué que son projet avait été «écouté par les bonnes personnes au bon moment», débouchant sur la signature Hall Access. Membre du collectif Uzi Gang, il conclura l'épisode de WESH lui étant consacré par ces mots : «Ça arrive»

Donne ton avis

Auteur

Ben : (5720 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Top actus