Violences policières : Les sons contestataires explosent les streams !

Le rap au centre des débats aux USA.

par Booskap

Au vu des récentes manifestations qui embrasent les Etats-Unis et de l'émergence de mouvements militant contre le racisme ou les violences policières suite au meurtre de George Floyd lors d'un contrôle, le rap s'est vue devenir l'hymne de ce rassemblement social.

En effet, des morceaux au caractère très engagé tel que Fu** Tha Police de NWA, Alright de Kendrick Lamar ou This is America de Childish Gambino, ont vu leurs streams augmenter considérablement ! 

A lire aussi :

Anonymous hacke des radios de police pour y diffuser «Fu** Tha Police»

Des thématiques toujours aussi actuelles 

Trente-deux ans après la sortie du très controversé Fu** Tha Police, écrit et interprété par NWA, le morceau revient sur le devant de la scène face aux tristes évènements secouant l'actualité. Même constat concernant le morceau Alright de Kendrick Lamar, sorti en 2015 sur l'album To Pimp A Butterfly, projet tout aussi engagé contenant toute une palette de sons contestataires. C'est aussi le cas pour le titre This is America de Childish Gambino et son clip dissonant sorti deux ans plus tôt. Ces titres ont donc pour trait de témoigner contre les torts des forces de l'ordre envers la communauté noire.

Selon le magasine Rolling Stone, le son Fuck Tha Police a enregistré une augmentation de ses streams de 272% dans la semaine du 27 mai au 1er juin. De son côté, This is America est redevenue viral suite au meurtre de d'Ahmaud Arbery, le morceau enregistre une croissance de 149% de streams. Même traitement pour Alright qui a connu une hausse significative de 71% ! Une flambée qui peut s'expliquer par la décision des plateformes de streaming de mettre avant les artistes noirs durant le Blackout Tuesday

Qui prétend faire du rap sans prendre position ? 

Etant donné l'actualité chaude, il est de bon goût pour les artistes de sortir des sons aux traits engagés. Ce fut chose faite avec YG qui a sorti, la semaine dernière, le virulent FTP, mais aussi avec Conway The Machine et son titre Front Lines. Meek Mill a, lui aussi, suivi la marche en sortant Otherside of America, un titre coup de poing où il étrille le président Donald Trump.

En ce qui concerne Jay Z, le rappeur américain a créé une playlist Songs for Survival 2 rassemblant des morceaux protestataires qui dénoncent le racisme et les violences policières subies par la communauté noire. 

Donne ton avis

Auteur (@booska_p )

Booskap : Le site numéro 1 du rap francais. Toute l'actualité du rap francais et américain, le sport et le cinéma en vidéos. (53241 articles publiés) Darryl est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @booska_p.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail