Un documentaire pour mettre le rap alternatif en lumière !

A la fin des années 90, les médias hip hop ont rangé certains artistes dans la catégorie « rap alternatif ».

par Aros

En 2014, cette scène subsiste toujours, portée par Fuzati, Grems, La Caution, Gérard Baste ou encore Cyanure (ATK). En quinze ans, elle n'a pourtant jamais bénéficié de l’exposition de médias importants. « Fred Musa [animateur Skyrock, ndlr] joue l’expert, mais il n’est jamais venu nous voir en concert. Et Olivier Cachin [journaliste, spécialiste rap, ndlr], toi même tu sais que tu n’es jamais venu écouter nos mixtapes ! », explique DJ Fab au Bondy Blog.

Pour mettre un peu de lumière sur cette scène marginalisée, Romain Quirot et François Recordier ont décidé de lui consacrer un documentaire, baptisé « Un jour peut être. Une autre histoire du rap français ». « C’est quand même des mecs qui sont dans le rap depuis 20 ans ! Pourtant, ils restent confidentiels par rapport à des Maître Gims ou des Stromae », regrettent-ils. Actuellement, ce documentaire est présenté dans toute la France par le biais d'une tournée.

 

Les prochaines dates de la tournée

 

  • Paris – 14 mars : La Gaieté Lyrique – FAME Festival
  • Bruxelles – 19 Mars Lézarts Urbains
  • Lille- 26 avril – « Musical Stories » à L’Hybride

 

Donne ton avis

Auteur (@Arnaud_Lapointe )

Aros : Après avoir fait ses premières armes dans la presse hip-hop, Aros s'est tourné vers le journalisme sportif. Sur Booska-P, il réunit aujourd'hui ses deux grandes passions : le rap et le foot. (4801 articles publiés) Aros est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @Arnaud_Lapointe.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail