Ty Dolla Sign avec Future & Swae Lee dans «Don't Judge Me» [VIDEOCLIP]

Swae Lee et Future non plus d'ailleurs...

par Aurelien B

Ty Dolla Sign est décidément un homme bien occupé. Alors que ces derniers jours, il a dévoilé l’iéndit Pineapples en compagnie de Gucci Mane et Quavo, qu’il s’apprête à finaliser l’enregistrement de son projet MihTy en duo avec le chanteur Jeremih. Il a également été aperçu sur la scène du festival Coachella aux côtés de Post Malone pour interpréter le hit Psycho. Le crooneur rnb n’en a pas moins trouver le temps de clipper Don't Judge Me.

A lire aussi :

Swae Lee et Slim Jxmmi dévoilent le single « Guatemala » [SON]

Ty Dolla $ign et ses multiples sorties

Extrait de son second album Beach House 3 sorti en octobre dernier, Don't Judge Me est la quatrième titre à se voir gratifier d’un visuel après Love U Better, So Am I et Ex. La série des Beach House a démarré sous le format mixtape avant que Ty Dolla Sign ne décide de faire du troisième opus un album studio à part entière. Bien lui en a pris, BH3 a récolté à sa sortie des critiques plutôt élogieuses à défaut d’avoir été un raz-de-marée commercial (29 000 copies écoulées en première semaine, dont 6 000 en physique).

« Lately, I've been goin' through a lot of things, don't judge me »

En compagnie de Future et Swae Lee, Ty Dolla $ign s’embarque ainsi dans une sorte de visite touristique de la ville de Los Angeles où la caméra du réalisateur David Camaren vient filmer barbiers, skateurs, galeries d’art et autres rampes de skateboard. Tandis que la moitié des Rae Sremmurd y va de son désormais habituel couplet chanté, l’ATL Monster est celui qui conclut les débats de son flow autotuné si caractéristique. Les fans apprécieront.

 

 

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien B : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1934 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail