Tory Lanez s'en prend à Travis Scott, Drake et Eric Bellinger

Tory Lanez se confie sur ses histoires conflictuelles dans le rap jeu...

par Romane DVL

Il y a quelques jours, le chanteur de RnB canadien dévoilait son tout dernier album : MEMORIES DON'T DIE. Un opus de 18 titres, composé de nombreux featurings de qualité. C'est également un moyen pour Tory Lanez de se confier, et plus particulièrement sur ses relations houleuses au sein du rap game. Il revient donc, dans le provoquant Hate To Say, sur le différent qui l'a opposé à Travis Scott pendant un temps, mais également ceux avec Drake, Eric Bellinger et Pi'erre Bourne. 

A lire aussi :

Tory Lanez et Future réunis pour le clip de « Real Thing » [VIDEOCLIP]

Tory et Travis : amis ou ennemis ? 

Après avoir un temps écrit pour Travis Scott, Tory Lanez a très vite été accusé par le public américain de copier les flows de ce dernier, à travers le titre Litty, de Meek Mill. Une accusation qui n'a pas plu à l'artiste canadien, qui a tenu à répondre à Travis avec un message très clair : il ne peut pas copier sa manière de rapper, puisque c'est lui qui écrit ses textes. Dans le morceau Hate To Say, Tory revient donc sur ce court épisode de manière provocante, même s'il semble tenir à calmer le jeu. Il révèle ainsi que Travis Scott et lui ont failli en venir aux mains à cause de cette affaire, au sein du festival Mala Luna :

Me and Travis Scott almost fought at the Mala Luna, we both agreed shortly after that it was music / That we could be possibly doing that bigger than tryna ruin it /So my apologies, nigga, just forgive me for doing it

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Tory Lanez règle ses comptes avec le rap game

Tory Lanez, grand chanteur, mais également aimant à histoires, semble avoir de nombreuses affaires à mettre sur la table et à régler publiquement une bonne fois pour toutes. Ainsi, à travers Hate To Say, il revient également sur ses différents avec Drake, Eric Bellinger et le rappeur et producteur Pi'erre Bourne. Dans l'un des couplets du morceau, il déclare donc ouvertement sa réconciliation avec le rappeur de Toronto, Drake, avec lequel il était en mauvais termes depuis 7 ans, et avec qui il a été photographié en mai, à New York : 

History made in New York City, we called a truce at the tower / I only brought a couple niggas with me, the beef was finished as soon as we took the picture, the world was watching

En continuant de passer ses ennemis en revue, Tory Lanez finit par interpeller le producteur Pi'erre Bourne. En effet, il y a quelque temps, Tory publiait un freestyle remixant l'instrumentale de Magnolia, performée par Playboi Carti et produite par Pi'erre Bourne. Tout cela, sans l'accord de personne, car le beatmaker n'a pas souhaité lui envoyé le lien de l'instru officielle :

Niggas mad I’m remixing their shit / Fuck out of here, nigga, stop being a bitch

Finalement, pour finir ce beau panel d'histoires conflictuelles, Tory Lanez a gardé le meilleur pour la fin, en s'en prennant directement à Eric Bellinger, qui l'a précédemment attaqué à travers une vidéo postée sur Twitter. Provocateur et insolent, il n'hésite à pas à le tailler sur sa coupe de cheveux et répond aux accusations de vol de la part de Bellinger à son égard, en reprenant le fameux "This gon' be your favorite song".

This your favorite song, this gon' be your favorite song / 'Cept when I say it, it's really the people's favorite song / You did a vid dissin' to flex the i8 / I could've flexed a 'Rari or Wraith, but nigga, I ain't

 

 

 

 

Donne ton avis

Auteur (@romvne )

Romane DVL : Dis moi qui t'observe je te dirais qui veut ta place. (1040 articles publiés) RomaneDvl est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @romvne.

2 commentaires sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

PAS MAL BOOSKA P DONC SI ON LIE PAS l'englais on peut voir ailleur lol

Lolman le 07/03/2018 à 16h50 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

mon pauvre déjà que tu sembles avoir beaucoup de mal avec le français... hahaha

Mdr le 07/03/2018 à 16h50 - Signaler - 0Soutenir +1